Le Stade Français espère encore

  • A
  • A
Le Stade Français espère encore
@ Maxppp
Partagez sur :

TOP 14 - Le club parisien accueille Clermont à l'occasion de la 24e journée.

TOP 14 - Le club parisien accueille Clermont à l'occasion de la 24e journée. Les matches se suivent et les résultats se ressemblent pour le Stade Français. Trois semaines après une cinglante gifle reçue à Toulouse (0-29), le club parisien, entre temps battu à Brive (14-26), a de nouveau subi un cuisant revers lors de la précédente journée sur la pelouse de Perpignan (23-44). Une troisième défaite d'affilée qui a fait plonger les hommes en rose dans les tréfonds du classement, loin de la sixième place actuellement détenue par son rival francilien, le Racing-Metro, et synonyme de qualification pour les phases finale. A l'heure d'accueillir Clermont au Stade de France à l'occasion de la 24e journée, samedi, les Parisiens, s'ils restent mathématiquement en course pour l'Europe, se sont surtout rapprochés du petit train des mauvais élèves du Top 14, avec seulement sept points d'avance sur le premier relégable "sportif", Montpellier* à trois journées du terme du championnat. Dans ce contexte peu favorable, le Stade Français aura tout à craindre d'une équipe auvergnate toujours en lice pour la qualification directe pour les demi-finales de la prochaine Coupe d'Europe. "Dans ces moments-là, les hommes peuvent se révéler et une équipe peut se forger", tente de rassurer Laurent Sempéré. A une semaine seulement de son déplacement à Toulouse en quart de finale de la Coupe d'Europe, le talonneur parisien sait qu'un regain de performance passera par une "performance collective, comme il l'a confié à l'agence Reuters. Tout seul, on ne fera rien", souligne le Perpignanais de naissance. La préparation du match s'est donc déroulée à huis-clos cette semaine afin de resserrer des rangs parisiens pour le moins distendus sur le terrain ces dernières semaines alors que dans la coulisse, le club connaît toujours une actualité aussi agitée. Un Stade de France bien garni Pointés du doigt pour leur mauvaise gestion des finances du club - qui accuse un déficit de l'ordre de 2,5 millions d'euros-, les dirigeants parisiens ont ainsi dû répondre de leur action devant la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG), cette semaine. Une situation qui ne semble pas perturber Laurent Sempéré. "On le vit naturellement", explique le joueur qui concède toutefois: "cela fait toujours un pincement." Malgré une saison plus que terne sur les pelouses comme en dehors, force est de constater que le public du Stade Français est toujours au rendez-vous. Et ils seront encore nombreux, samedi, à assister à la grande messe organisée par Max Guazzini, au Stade de France, pour la dernière entrée en scène des Parisiens dans l'antre dionysienne en championnat cette saison, près de 70.000 personnes étant attendues. *Sur décision de la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG) de la LNR, Montauban (actuellement 10e) sera rétrogradé en division inférieure à l'issue de la saison 2009-2010 pour raisons financières. Le club a toutefois fait appel de la décision et doit désormais trouver 2 millions d'euros d'ici un peu moins d'un mois.