Le Sluc en danger ?

  • A
  • A
Le Sluc en danger ?
@ Reuters
Partagez sur :

PRO A - La formation lorraine, battue à l'aller par Gravelines (84-82) est en danger.

PRO A - La formation lorraine, battue à l'aller par Gravelines (84-82) est en danger.NANCY [5] – GRAVELINES-DUNKERQUE [4]Gravelines-Dunkerque mène la série 1-0Finaliste en 2005, 2006, 2007, champion de France en 2008 et demi-finaliste la saison dernière, Nancy va-t-il louper le dernier carré de Pro A en 2010 ? Presque impensable vu l'effectif du Sluc, qui peut s'appuyer sur des joueurs aussi décisifs que Ricardo Greer, MVP étranger de l'année, ou son frère Jeff, Marcus Slaughter, Steed Tchicamboud voire Stephen Brun, auteur de 23 points et 11 rebonds il y a trois jours. Et pourtant. Battus de très peu à l'aller sur le parquet de Gravelines-Dunkerquue (82-84), les Lorrains ont une sacrée pression avant le match retour, samedi soir à Gentilly.Les chances de voir le Sluc passer à la trappe existent bel et bien. Car Gravelines-Dunkerque, qui a pu compter sur toutes ses forces vives à l'aller notamment Cyril Akpomedah (15 points, 7 rebonds) et J.K. Edwards (15 points, 4 rebonds, 5 passes), récupèrera samedi soir Juby Johnson, qui avait dû rentrer au chevet de son fils malade, aux Etats-Unis, avant la finale de la Coupe de France perdue le week-end dernier contre Orléans. Une défaite que les joueurs de Christian Monschau ont visiblement bien digérée. "Les joueurs ont fait preuve d'un mental énorme, a d'ailleurs apprécié l'entraîneur du BCM. Mes gars se sont surpassés pour aller chercher cette victoire." Ils ont encore deux chances pour se qualifier en demi-finales.ORLEANS [6] – ROANNE [3]Roanne mène la série 1-0Vainqueur de la Coupe de France contre Gravelines-Dunkerque dimanche dernier à Bercy, Orléans est vite redescendu de son nuage en s'inclinant sur le parquet de Roanne en quarts de finale aller (82-87). Une défaite à l'usure qui contraint l'Entente à s'imposer dans sa salle samedi soir pour ne pas dire au revoir aux play-offs de Pro A. Finalistes des As en 2009 et 2010 ainsi que du championnat l'an dernier, les joueurs de Philippe Hervé se sont habitués aux hautes sphères du basket hexagonal. Pour rester sur cette dynamique, ils devront d'abord éviter de ne s'en remettre qu'au seul Austin Nichols, auteur à la Halle Vacheresse de 27 points, seul Justin Doellman l'ayant accompagné au-delà de la barre des 10 points ce soir-là.Possible ? Tout dépendra de Roanne qui, à l'aller, a su tirer profit d'un collectif bien huilé. Une Chorale privée pour cette rencontre de Mamoutou Diarra, victime d'une entorse de la cheville. Si Philippe Pape Amagou réalise la même performance qu'il y a trois jours (18 points, 3 passes), si Souleymane Diabaté parvient à se jouer de l'expérience de Laurent Sciarra à la mène et si leur secteur intérieur est toujours aussi dominateur, les Ligériens ont toutes les chances de conclure les débats.