Le sang neuf de Benzema

  • A
  • A
Le sang neuf de Benzema
Partagez sur :

Karim Benzema a fait un beau cadeau au Real Madrid le jour du 109e anniversaire de la formation espagnole en inscrivant un doublé lors de la victoire enregistrée dimanche à Santander (3-1). Un succès qui permet aux hommes de José Mourinho de revenir à sept longueurs du FC Barcelone au terme de cette 27e journée de Liga.

Karim Benzema a fait un beau cadeau au Real Madrid le jour du 109e anniversaire de la formation espagnole en inscrivant un doublé lors de la victoire enregistrée dimanche à Santander (3-1). Un succès qui permet aux hommes de José Mourinho de revenir à sept longueurs du FC Barcelone au terme de cette 27e journée de Liga. Le 109e anniversaire du Real Madrid s'est parfaitement déroulé, dimanche au Sardinero, antre du Racing Santander où les hommes de José Mourinho étaient attendus au tournant. D'une part pour réduire l'écart avec le FC Barcelone, qui avait repris dix longueurs d'avance samedi après sa victoire contre Saragosse (1-0), d'autre part pour démontrer l'étendue des ressources d'une formation merengue privée d'Arbeloa, Garay, Higuain, Khedira, Gago mais surtout de Cristiano Ronaldo, l'homme aux 27 buts en Liga, pour ce rendez-vous comptant pour la 27e levée du Championnat d'Espagne. Alors, un seul être vous manque et tout est dépeuplé ? La Maison Blanche n'a franchement pas semblé diminuée par l'absence du joueur le plus cher du monde, écarté des terrains en raison d'une lésion musculaire à la cuisse gauche. Le collectif madrilène, parfois décrié surtout lorsqu'il s'agit de tenir la comparaison avec celui du Barça, s'est ainsi parfaitement exprimé et les enchaînements tout en fluidité des visiteurs n'ont pas tardé à mettre à mal les bonnes intentions des locaux. Après un début de match bien maîtrisé par le Real, Marcelo manque l'occasion d'ouvrir le score au quart d'heure de jeu, le Brésilien oubliant grossièrement Adebayor pour placer un tir hors-cadre. 4 buts en 2 matches pour Benzema Titulaire en attaque, le Togolais y a côtoyé Benzema, lui aussi alignée d'entrée pour la première titularisation simultanée des deux hommes depuis l'arrivée de l'ancien buteur de Manchester City en Espagne. Oscillant entre un habituel 4-2-3-1 décalant le Français sur l'aile gauche et un inédit 4-3-1-2 offrant une position plus axiale aux deux ex-pensionnaires de Ligue 1, le Real a aussi bien pu compter sur l'ancien Lyonnais que sur l'ex-Messin pour faire la différence. Ce dernier est d'ailleurs le premier à s'illustrer et profite de l'offrande d'un Özil inspiré pour pousser le cuir dans le but vide (0-1, 23e). Quatre minutes plus tard, Benzema entre en scène pour inscrire le but du break. Après avoir vu la transversale repousser sa magnifique tentative en demi-volée (23e), le Tricolore profite d'un caviar distillé par Özil pour tromper Toño d'un intérieur du pied droit (0-2, 27e). Une surface que le numéro 9 merengue utilisera victorieusement une nouvelle fois en fin de partie, son tir enroulé après un service de Di Maria trouvant le chemin des filets (1-3, 75e). Transformé depuis le début de l'année 2011, Benzema a de nouveau démontré dimanche qu'avec une confiance retrouvée, il était un candidat crédible au poste d'avant-centre merengue, trois jours après avoir réussi un premier doublé contre Malaga (7-0). En jambes 80 minutes durant, jusqu'à son remplacement par Canales, Benzema s'est mué en oxygène madrilène. Car le Real a failli voir son bon début de match annihilé par quelques moments de flottement, comme lorsque Alonso fauche Giovani dans la zone de vérité. Casillas se transforme alors en San Iker pour stopper le penalty de Pinillos (53e), il est vrai bien mal tiré. Le portier champion du monde laissera ensuite le soin au Français de donner de l'air au Real alors que Kennedy avait réduit l'écart d'un puissant tir du gauche (1-2, 70e), cinq minutes avant le deuxième but d'un natif de Lyon qui a de nouveau marqué des points dans son duel à distance avec Adebayor, l'Epervier ratant un penalty en fin de partie (85e). La "mort" du Français, annoncée par Marca en octobre dernier, est loin d'être actée...