Le réveil bleu !

  • A
  • A
Le réveil bleu !
Partagez sur :

Après un début de compétition compliqué, l'équipe de France a assuré sa place en demi-finale de l'Euro 2011, jeudi, après sa victoire face à la Lituanie (66-58). Malmenées en première période, les Bleues ont su réagir après la pause et assurent du même coup leur place dans le tournoi de qualification olympique 2012. Elles affronteront la Turquie pour une place en finale.

Après un début de compétition compliqué, l'équipe de France a assuré sa place en demi-finale de l'Euro 2011, jeudi, après sa victoire face à la Lituanie (66-58). Malmenées en première période, les Bleues ont su réagir après la pause et assurent du même coup leur place dans le tournoi de qualification olympique 2012. Elles affronteront la Turquie pour une place en finale. Et Isabelle Yacoubou a réveillé tout ce petit monde. Alors que l'équipe de France a une nouvelle fois entamé son quart de finale de l'Euro sur un rythme lancinant, l'intérieure tricolore a mis un sérieux coup de collier dans le troisième quart, pour faire la différence. Au final, les Bleues se sont imposées, et ont éliminé la Lituanie, jeudi, en Pologne (66-58). Une victoire synonyme de qualification pour les demi-finales, mais surtout de Tournoi de qualification pour les Jeux Olympiques 2012, le principal objectif des filles de Pierre Vincent avant la qualification. Pourtant, tout a mal démarré, avec une première période médiocre, une mauvaise habitude prise par les partenaires de Céline Dumerc (11-13, 10e). Les tirs ne rentrent pas, et la Lituanie parvient à rallier les vestiaires avec une petite longueur d'avance (33-34, 20e). Après cinq premières minutes de nouveau pénibles, c'est le moment choisi par Yacoubou pour secouer le jeu tricolore. Sous les coups de boutoir de la solide pivot, le score passe ainsi de 38-38 à 47-38 en trois minutes. La machine est lancée. Dans la foulée, le jeu tricolore reprend des couleurs, et notamment l'axe meneur-pivot, puisque Lawson, Dumerc, Gruda et Yacoubou terminent toutes les trois à 13 points au final. Il suffit de saupoudrer cela des 14 unités d'Elodie Gomis, et vous obtenez 66 points, suffisant pour renvoyer les Baltes à la maison. Avec ce succès, les Tricolores se relancent ainsi dans la compétition, et peuvent toujours espérer conserver leur titre. Elles affronteront en tout cas la surprenante Turquie pour atteindre la finale. Les Turques ont en effet eu la bonne idée d'éliminer le Monténégro (56-44), invaincu jusque-là, et victorieux face aux Bleues, au deuxième tour (73-68).