Le rêve américain de Yamaha

  • A
  • A
Le rêve américain de Yamaha
Partagez sur :

Deux victoires sur les trois derniers Grands Prix, Yamaha s'est offert un retour au premier plan depuis le début de l'été. Surtout, Jorge Lorenzo est revenu dans le sillage de Casey Stoner au classement MotoGP, après deux rendez-vous sans à Silverstone et à Assen. Aussi les débats promettent-ils d'être animés, ce week-end à Laguna Seca, entre Honda et la firme aux diapasons.

Deux victoires sur les trois derniers Grands Prix, Yamaha s'est offert un retour au premier plan depuis le début de l'été. Surtout, Jorge Lorenzo est revenu dans le sillage de Casey Stoner au classement MotoGP, après deux rendez-vous sans à Silverstone et à Assen. Aussi les débats promettent-ils d'être animés, ce week-end à Laguna Seca, entre Honda et la firme aux diapasons. Yamaha célèbre ce week-end ses 50 ans d'engagement en Grand Prix. Pour l'occasion, la M1 revêtira sa livrée blanche et rouge, comme à Assen il y a un mois. Un bon signe pour un Ben Spies qui s'était rendu maître du rendez-vous néerlandais. "Ce sera un grand évènement pour Yamaha et nous aurons de nouveau les couleurs du 50e anniversaire. Elles m'avaient porté chance à Assen et j'espère que ce sera pareil devant ma famille et mes amis. J'ai eu de bons résultats à Laguna quand je courais dans l'AMA et j'adore ce circuit", assure le pilote américain sur le site officiel du MotoGP. Sixième l'an dernier sur le circuit californien, Ben Spies a déjà connu la gloire dans les courbes vallonnées de Monterey, lui qui s'y est imposé trois fois dans le cadre du championnat AMA. Aussi l'intéressé a-t-il bon espoir de devenir dimanche le huitième pilote américain à triompher à Laguna Seca - le premier depuis Nicky Hayden en 2006. Il lui faudra pour cela composer avec son coéquipier. Un Jorge Lorenzo qui lui non plus ne manque pas d'ambitions à l'heure de rallier la Californie. Poleman et grand vainqueur de la manche exclusive au MotoGP la saison passée, le champion du monde en titre traverse une période faste, marquée par sa victoire en Italie et une belle deuxième place en Allemagne la semaine passée. "Nous sommes très forts en ce moment, nous avons eu de très bons résultats au Mugello et au Sachsenring et nous allons essayer de continuer à réduire l'écart sur Casey", souffle celui qui ne compte plus que 15 longueurs de retard sur l'actuel leader du championnat - soit 13 unités gagnées en l'espace de deux Grands Prix. Et le Majorquin d'annoncer la couleur: "Laguna est un circuit incroyable, pour le style américain et l'ambiance mais surtout pour le corkscrew. Je pense que c'est peut-être le meilleur virage du championnat ! Je suis impatient de repartir là-bas avec ma M1 et de me battre pour le titre !" Casey Stoner, qui n'a plus gagné depuis Silverstone mais demeure sur une série de sept podiums de rang (son record personnel), appréciera...