Le renouveau de Chicago ?

  • A
  • A
Le renouveau de Chicago ?
Partagez sur :

A la veille du début des playoffs NBA, la rédaction fait le point sur les quatre affiches de la conférence Est où les Bulls, leaders à l'issue de la saison régulière, devaient avoir un premier tour facile face aux Pacers. Même chose pour le Heat contre les Sixers. Les Celtics, finalistes l'an dernier, auront sans doute un peu plus de mal à dresser les Knicks.

A la veille du début des playoffs NBA, la rédaction fait le point sur les quatre affiches de la conférence Est où les Bulls, leaders à l'issue de la saison régulière, devaient avoir un premier tour facile face aux Pacers. Même chose pour le Heat contre les Sixers. Les Celtics, finalistes l'an dernier, auront sans doute un peu plus de mal à dresser les Knicks. BULLS [1] - PACERS [8] Irrésistibles en deuxième partie de saison régulière, les Bulls vont devoir prouver qu'ils peuvent garder ce rythme dans l'enfer des playoffs, eux qui sont sortis au premier tour lors des deux dernières éditions. Dans ce cadre, débuter face aux tendres Pacers semble une aubaine pour Derrick Rose et sa bande. Avec un probable futur MVP à la mène, et Tom Thibodeau aux manettes, on voit mal comment Indiana, seule équipe qualifiée avec un bilan négatif, pourra résister à Chicago. Encore en devenir, les coéquipiers de Danny Granger sont là pour apprendre. Les partenaires de Joakim Noah pour marquer les esprits. L'avis de la rédac': 4-0, BullsMAGIC [4] - HAWKS [5] Une chose est sûre, la confrontation devrait être plus serrée que l'an passé en demi-finales de conférence, quand le Magic avait "sweepé" Atlanta (4-0). La donne a depuis changé, avec une équipe des Hawks qui reste constante et dangereuse, au contraire d'Orlando, branché sur courant alternatif depuis leur trade de mi-saison. Toutefois, en playoffs, Stan Van Gundy dispose d'une arme de destruction massive en la personne de Dwight Howard. Si, à ses côtés, les joueurs extérieurs trouvent de l'adresse, difficile d'imaginer les Hawks contrarier les plans du Magic. L'avis de la rédac': 4-2, MagicHEAT [2] - SIXERS [7] Poussif en début de saison, le Heat a mis un peu de temps à trouver la bonne carburation. Mais une fois que le "Big Three" composé de Wade, James et Bosh a pris ses marques, Miami a mis le turbo, au point de finir deuxième de la conférence devant Boston. Les Philadelphia 76ers, qui n'étaient pas forcément attendus aussi haut, ont certes quelques atouts, Iguodala ayant par exemple les qualités défensives pour réduire l'influence de "King James", mais cela ne devrait pas suffire. Ce n'est pas pour rien que les Sixers ont perdu leurs trois matches contre les Floridiens cette saison. L'avis de la rédac': 4-1, HeatCELTICS [3] - KNICKS [6] Pour la première fois depuis 2004, les Knicks vont à nouveau goûter au parfum des playoffs. Combien de temps vont-ils en profiter ? Face aux Celtics, troisièmes à l'Est à l'issue de la phase régulière et finalistes l'an dernier, les partenaires de Turiaf n'ont pas gagné un seul de leurs quatre affrontements cette saison. Y a-t-il du sweep dans l'air pour autant ? Pas sûr. Car depuis début avril, Boston perd en moyenne un match sur deux et a plutôt mal digéré le transfert qui a envoyé Perkins à Oklahoma City. Avec Anthony, Stoudemire et Billups, New York a les armes pour enquiquiner les C's. Mais sans doute pas plus. L'avis de la rédac': 4-2, Celtics