Le Real toujours gagnant

  • A
  • A
Le Real toujours gagnant
@ Reuters
Partagez sur :

FOOTBALL - Le Real Madrid est toujours le club qui génère le plus de revenus.

FOOTBALL - Le Real Madrid est toujours le club qui génère le plus de revenus. Le football ne connaît pas la crise, tout du moins ses plus riches représentants. Selon une étude publiée, mardi, par le cabinet d'audit et de conseil Deloitte, les 20 clubs les plus riches du monde ont ainsi continué d'enregistrer une progression de leurs revenus durant la saison 2008/2009. Le grand gagnant de l'opération n'est autre que le Real Madrid qui conserve la tête au classement des gains. Avec 401,4 millions d'euros de revenus annuels en 2008/2009, la formation espagnole a établi un record historique pour devenir le premier club de sport collectif à dépasser la barre des 400 millions d'euros. Un bilan faste qui ne tire pas sa source des performances sportives des Madrilènes. "Le Real Madrid a vu ses revenus augmenter de 10% en dépit de ses moins bons résultats en Espagne et en Europe (aucun titre, ndlr) en raison du montant très élevé des droits TV (161 millions d'euros)", précise ainsi Dan Jones de chez Deloitte. Le recrutement pharaonique des Merengues en 2009 devrait, malgré une dépense salariale importante, continuer de leur assurer un attrait médiatique. De son côté, le FC Barcelone s'appuie lui sur une saison 2008-2009 exceptionnelle sur le terrain (doublé coupe-championnat en Espagne, Ligue des champions) pour s'emparer, avec 365,9 millions d'euros, de la deuxième place du classement aux dépens de Manchester United, touché par la dépréciation de la livre sterling. L'Angleterre reste toutefois la nation la plus représentée dans ce classement avec sept clubs présents dans le Top 20. Lyon premier club français devant l'OM Un classement qui met à jour de nombreuses disparités entre les clubs. Avec ses seuls droits télé, le Real Madrid dégage ainsi un revenu "supérieur au total individuel des clubs non classés dans le Top 10", souligne Deloitte alors que Lyon, 13e, est le premier club français en termes de gains juste devant l'Olympique de Marseille (14e). L'étude ne reflète cependant pas totalement la bonne santé ou non des clubs. Si les clubs français, soumis à des contrôles financiers stricts, et allemands affichent un certain équilibre financier, il en va différemment de leurs homologues espagnols et surtout anglais. Avec plus de 800 millions d'euros, Manchester United a récemment été épinglé par un rapport de l'UEFA qui a révélé que le championnat anglais concentre plus de la moitié du montant total des dettes des clubs européens soit 3,9 milliards d'euros. "Les problèmes financiers rencontrés au plus haut niveau proviennent très vraisemblablement d'une mauvaise gestion, d'un contrôle insuffisant des dépenses ou d'un manque de crédit plutôt que de l'absence d'un marché porteur", précise à ce sujet Dan Jones. Le classement des clubs de football selon leurs revenus en 2008/2009: 1. Real Madrid (ESP) 401,4 millions d'euros 2. FC Barcelone (ESP/+1) 365,9 3. Manchester United (ANG/-1) 327,0 4. Bayern Munich (ALL) 289,5 5. Arsenal (ANG/+1) 263,0 6. Chelsea (ANG/-1) 242,3 7. Liverpool (ANG/+1) 217,0 8. Juventus (ITA/+3) 203,2 9. Inter Milan (ITA/+1) 196,5 10. AC Milan (ITA/-3) 196,5 ... 13. Olympique Lyonnais (FRA/-1) 139,6 14. Olympique de Marseille (FRA/+1) 133,2 (in Deloitte Football Money League)