Le Real tombe à Bilbao

  • A
  • A
Le Real tombe à Bilbao
Partagez sur :

FOOTBALL - Le Real Madrid a connu la défaite sur la pelouse de l'Athletic Bilbao (1-0), samedi, à l'occasion de la 18e journée de Liga.

Le Real Madrid a connu la défaite sur la pelouse de l'Athletic Bilbao (1-0), samedi, à l'occasion de la 18e journée de Liga, ce qui profite au Barça, facile vainqueur de Séville (4-0).San Mames s'en souviendra. La venue du Real Madrid reste toujours un moment particulier dans la saison. Alors quand l'Athletic parvient à mater les stars du Real, la fête est belle dans tout le Pays Basque. Ce samedi ne fait évidemment pas exception. D'autant que Bilbao a débuté la rencontre pied au plancher. Dès l'entame, Gurpegi se trouve en bonne position et place une frappe croisée qui bat Casillas mais heurte le poteau, Toquero a suivi mais il trouve l'autre poteau (1e)...Le Real Madrid n'a pas le temps de se remettre que la frappe de Toquero est contrée en corner. Yeste se charge de le frapper pour Fernando Llorente qui place sa tête et ouvre le score (1-0, 3e). Le stade San Mames explose. Il reste néanmoins tout un match à tenir. Car bien entendu, le Real Madrid ne reste pas sans bouger. Les Madrilènes réagissent avec un coup franc de Cristiano Ronaldo vers Benzema qui frappe en première intention (8e). Les Merengue poursuivent leur effort comme en témoigne cette frappe de Benzema qui ne trompe pas la vigilance d'Iraizoz (11e).Iraizoz, rempart infranchissableLe Real a désormais le match en main. Xabi Alonso, d'un coup franc, trouve Ronaldo qui place sa tête mais ne cadre pas (19e). Les hommes de Pellegrini insistent et sont tout près d'égaliser lorsque Kaka trouve Benzema dont la tentative heurte le poteau d'Iraizoz (34e). L'international français rend la pareille à son compère brésilien qui ne cadre pas (38e). C'est ensuite Marcelo qui se met en évidence (41e) avant que Garay ne reprenne un coup franc de Xabi Alonso (45e)...Le Real se trouve en mauvaise position mais ne parvient pas à trouver la faille. Manuel Pellegrini essaye bien de changer les choses en remplaçant Marcelo par Guti (60e). Benzema décale superbement Ronaldo qui se retrouve face à Iraizoz mais manque son duel avec le portier (62e). Iraizoz est à la fête puisqu'il capte également la tentative de Kaka (69e) puis celle de Ronaldo (75e). L'entraîneur du Real lance alors sa dernière cartouche avec Raul en lieu et place de Benzema (78e). Mais le mal est fait et sur un corner de Granero, Ramos ne cadre pas (85e) avant que Raul frappe hors cadre (87e). Le mot de la fin revient à Cristiano mais pour la dernière fois Iraizoz, héros de Bilbao, écoeure le Portugais (90e).Le Real Madrid revient bredouille du Pays Basque et laisse donc le champ libre au Barça. Car les Catalans avaient connaissance de ce résultat avant d'entrer sur la pelouse du Camp Nou pour ce troisième duel face au FC Séville. Battus en Coupe du Roi sur leur pelouse, les hommes de Pep Guardiola n'ont cette fois laissé aucune chance aux Andalous (4-0). Si Escudé a inscrit un but contre-son-camp (49e), Pedro a donné un peu plus d'éclat à un succès naissant avant que Messi ne viennent y mettre son grain de sel d'un doublé final 85e et 90e. Deux buts qui permettent à l'Argentin de trôner en tête du classement des buteurs. Tout roule de nouveau pour le champion en titre qui compte désormais cinq longueurs d'avance au classement.