Le Real se rebiffe

  • A
  • A
Le Real se rebiffe
Partagez sur :

FOOTBALL - Le Real Madrid a renoué avec la victoire en s'imposant face à Getafe (2-0) lors de la 9e journée de Liga.

En quête de victoire après de mauvais résultats en championnat et en coupe d'Europe, le Real Madrid s'est rassuré en s'imposant face à Getafe (2-0) à l'occasion de la 9e journée de Liga. Pourtant rapidement réduits à dix, les Madrilènes ont pu compter sur l'efficacité de Higuain, auteur d'un doublé. La pression était énorme. Et si tout n'est pas solutionné, ce succès face à Getafe revêt une importance toute particulière. Sur le fond, évidemment puisque cela permet au Real de repartir de l'avant et de mettre la pression sur le Barça en tête du classement, mais également sur la forme puisque les Merengue ont été contraints de jouer à dix pendant plus d'une heure après l'expulsion de Raul Albiol (27e).Manuel Pelligrini en a été quitte pour une réorganisation globale. Un changement qui modifie totalement la physionomie de la rencontre, à moins que ce ne soient les joueurs qui aient effectué davantage d'efforts. Suite à un coup franc de Xabi Alonso, Ramos place une tête qui passe au-dessus (31e). Le Real Madrid insiste et Benzema effectue une frappe en pivot qui manque de peu le cadre (38e). Le mot de la fin du premier acte revient néanmoins à Soldado dont la reprise de la tête est détournée en corner par Casillas (45e). Higuain signe la victoire du RealA la reprise, ça chauffe sur le but de Getafe qui va finalement craquer. Sur un centre de Marcelo, Higuain ouvre le score (1-0, 53e). Les supporters ont à peine le temps de célébrer ce but que Diarra récupère au milieu de terrain, il glisse à Benzema qui percute et sert Higuain qui double la mise d'une frappe croisée (2-0, 56e). Assommé, Getafe tente de réagir mais le Real tient désormais parfaitement le coup et Higuain est même à deux doigts de réaliser le coup du chapeau. L'Argentin, sauveur du Real et donc de Pellegrini, est remplacé par Raul sous les applaudissements nourris du public du Bernabeu (77e). Ce succès change complètement la donne pour une équipe madrilène qui a certes encore des soucis de jeu à régler mais qui a repris sa marche en avant et ne possède plus qu'un point de retard sur le Barça tenu en échec à Pampelune par Osasuna (1-1), samedi.