Le Real remercie Benzema

  • A
  • A
Le Real remercie Benzema
Partagez sur :

Les Madrilènes ont encore une fois montré certaines limites inquiétantes ce dimanche lors de la 20e journée de Liga face à Majorque (1-0). Après une première période totalement insipide, Mourinho a sorti Kaka et Gago ce qui a permis au Real de se réveiller. Un retour aux affaires dont a su profiter Benzema pour inscrire le but de la victoire. Une bonne nouvelle pour le Français discuté ces derniers temps.

Les Madrilènes ont encore une fois montré certaines limites inquiétantes ce dimanche lors de la 20e journée de Liga face à Majorque (1-0). Après une première période totalement insipide, Mourinho a sorti Kaka et Gago ce qui a permis au Real de se réveiller. Un retour aux affaires dont a su profiter Benzema pour inscrire le but de la victoire. Une bonne nouvelle pour le Français discuté ces derniers temps. Un but très important. Karim Benzema avait la pression avant la réception de Majorque ce dimanche pour le compte de la 20e journée. Alors que le bras de fer est engagé entre Mourinho et la direction du club pour l'engagement d'un autre attaquant, dont Benzema avait fait les frais en n'entrant pas lors du match nul face à Almeria (1-1), l'attaquant français avait parfaitement conscience que sa prestation serait décortiquée. D'autant que pour ne rien arranger, Kaka a étrangement été très sévère en mettant en doute son implication dans la semaine, propos évidemment relayé par Mourinho qui a expliqué: "Ce qu'a dit Kaka, nous le pensons tout, y compris Karim." Ambiance... L'entraîneur portugais a cependant surpris son monde, non pas avec l'attaquant français bien en pointe, mais en titularisant Granero, Gago et Kaka. Un choix qui va tenir 45 minutes, le temps d'une période à oublier pour des Madrilènes tout heureux d'avoir vu la frappe de Nsue terminer sur le poteau d'un Casillas battu (13e). Pour le reste, un jeu sans intérêt et absolument rien sur le plan offensif. A tel point que Mourinho a revu ses plans à la pause en remplaçant Gago et Kaka par Özil et Xabi Alonso. Et comme par enchantement, la prestation du Real a subitement changé. Benzema trouve enfin la faille Le Real s'est trouvé plus offensif, avec davantage de liant entre les lignes et les occasions qui vont avec... Et si Ronaldo ne trouve pas l'ouverture (59e), Karim Benzema est servi à l'entrée de la surface, il déborde Ramis et place une frappe qui trompe Aouate (1-0, 61e). Le clan français est à la fête avec l'entrée en jeu de Lass Diarra en remplacement de Granero (63e). Les Madrilènes poursuivent leur effort et mettent la pression sur une équipe de Majorque qui défend désormais beaucoup et subit les assauts de Ronaldo et Benzema. Le Portugais se met en évidence sur un coup franc puissant (77e) et une tête sur la transversale (82e) tandis que le Français résiste à Ramis mais manque le cadre (80e) avant de manquer de vista et de se faire contrer à deux reprises en pleine surface (88e). Dommage car un doublé aurait sensiblement arrangé ses affaires... Dominateur, le Real va tout de même passer tout proche de la correctionnelle sur frappe sans angle de Webo que Casillas détourne parfaitement (90e+3). Le Real peut souffler. Et Benzema sourire.