Le Real rate le coche

  • A
  • A
Le Real rate le coche
@ Reuters
Partagez sur :

LIGA - Le Real Madrid a été accroché sur le terrain de Levante (0-0).

LIGA - Le Real Madrid a été accroché sur le terrain de Levante (0-0). Un match nul et des regrets. Le Real Madrid est reparti de Valence ce samedi avec un petit point qui ne conviendra à personne au sein de la Maison Blanche. José Mourinho avait d'ailleurs opté pour son onze habituel malgré la rencontre de Ligue des champions, mardi prochain à Auxerre. Une rencontre bien entamée, bien maitrisée avec notamment des opportunités pour Di Maria (19e et 37e) mais aussi et surtout pour un Cristiano Ronaldo qui a beaucoup gâché avant d'aller en Bourgogne. Sa prestation personnelle débute par une tête hors cadre (25e), une frappe non cadrée suite à un service de Khedira (30e), une belle tête (39e) ou encore sur cette tentative de lob, finalement à côté, suite à une belle course (43e). Un premier acte à sens unique pour des Madrilènes pas encore véritablement inquiets. Pourtant, à la reprise, Levante relève la tête et sans réellement se procurer d'occasions franches, joue plus haut et contrarie franchement les ambitions du Real. Benzema entre, en vain José Mourinho réagit alors en lançant Pedro Leon et Benzema pour Di Maria et Özil (62e). L'international français, placé à gauche, ne peut guère se mettre en évidence si ce n'est sur cette frappe enroulée que Reina, impeccable jusque-là, capte en deux temps juste devant sa ligne (84e). Entretemps, Ronaldo se troue sur une nouvelle frappe (64e), Higuain écrase sa reprise (65e) tandis que Pedro Leon s'est mis en évidence (71e). Le milieu droit, véritable machine à centrer, place une reprise de volée (85e) et sert parfaitement Higuain qui s'enfonce dans la surface, essaye de dribbler Reina mais s'excentre trop et gâche l'occasion de la dernière chance. Le Real Madrid quitte donc Valence avec le point du match nul contre une formation de Levante qui avait débuté la saison par trois revers... Le Real tenu en échec, le FC Valence en profite pour reprendre les commandes du championnat. Les coéquipiers de Mathieu et Costa sont en effet venus à bout du Sporting Gijon grâce à deux buts signés Topal et Soldado dans les 10 premières minutes de la rencontre. Le Barça, en déplacement à Bilbao, a profité de son succès acquis en terre basque (3-1) pour griller la politesse à son grand rival au classement.