Le Real joue de patience

  • A
  • A
Le Real joue de patience
@ Reuters
Partagez sur :

LIGA - Les Madrilènes ont disposé de Xerez (3-0) à l'occasion de la 22e journée.

LIGA - Les Madrilènes ont disposé de Xerez (3-0) à l'occasion de la 22e journée. Distancé de cinq longueurs par le FC Barcelone avant sa confrontation face à Xerez, actuelle lanterne rouge du championnat, le Real Madrid savait avant même de disputer cette rencontre qu'une contre-performance hors de ses terres pourrait s'avérer extrêmement préjudiciable dans la course au titre. Incapables d'imposer leur jeu en première période, les Madrilènes ont pourtant dû attendre l'heure de jeu pour parvenir à se libérer dans ce match. Cette rencontre entre le dauphin du FC Barcelone et la lanterne rouge du championnat sentait le piège à plein nez. Et le début de rencontre ne laisse présager un autre scénario, les locaux mettant un certain coeur à l'ouvrage à presser les Madrilènes dans leur camp. Si la révolte de Cristiano Ronaldo ne se fait pas attendre, le Portugais étant relativement en jambes ce samedi, les débats sont pour le moins équilibrés, les locaux affichant même une surprenante opposition à une formation madrilène en perte de repères qui n'arrive pas à imposer son rythme dans ce premier acte. C. Ronaldo soigne ses statistiques Au retour des vestiaires, c'est un tout autre Real Madrid qui fait son retour sur la pelouse du stade Nuevo Chapín avec de plus grandes intentions offensives. Plus percutants, les Madrilènes parviennent à mettre en difficulté une équipe de Xerez qui semble accuser le contrecoup de tous ses efforts fournis en première période. Et à l'heure de jeu, alors que la domination madrilène est à son apogée, les Merengue parviennent à faire vibrer les filets une première fois dans ce match grâce à Arbeloa et son plat du pied droit imparable (1-0, 64e). Par la suite, Les Merengue parviennent, par deux fois, à enfoncer le clou grâce au talent des deux Ballons d'Or madrilènes que sont Kaka et Cristiano Ronaldo qui, pour son retour de suspension, alimentait son compteur personnel de deux buts, le portant ainsi à 11 réalisations (0-3, 70e). Le Real a dû batailler dans ce match mais les joueurs de la capitale assurent l'essentiel en ramenant trois points précieux de Xerez, qui leur permettent ainsi de recoller le FC Barcelone à deux longueurs, en attendant le résultat du leader catalan qui se déplacera sur la pelouse de l'Atletico Madrid dimanche...