Le Real et le Barça déroulent

  • A
  • A
Le Real et le Barça déroulent
Partagez sur :

Le carton infligé à Auxerre (4-0) en Ligue des champions a trouvé son prolongement ce dimanche avec la victoire tranquille du Real Madrid sur la pelouse de Saragosse (3-1). Si Benzema n'a pas marqué, Özil, Ronaldo, d'un coup franc canon, et Di Maria s'en sont chargés. De son côté, le Barça a humilié la Real Sociedad (5-0) pour conserver sa première place au classement.

Le carton infligé à Auxerre (4-0) en Ligue des champions a trouvé son prolongement ce dimanche avec la victoire tranquille du Real Madrid sur la pelouse de Saragosse (3-1). Si Benzema n'a pas marqué, Özil, Ronaldo, d'un coup franc canon, et Di Maria s'en sont chargés. De son côté, le Barça a humilié la Real Sociedad (5-0) pour conserver sa première place au classement. Victoire logique du Real Madrid sur la pelouse de Saragosse ce dimanche. Contre le "Arles-Avignon" de la Liga, les Madrilènes se sont imposés 3-1 lors de la 15e journée du Championnat d'Espagne et enfoncent encore un peu plus les Aragonais dans les abîmes du classement. Avec seulement neuf points pris depuis le début de la saison (c'est deux de plus que le promu provençal), Saragosse aurait signé un exploit en accrochant un résultat face aux Merengue. Mais la puissance de frappe des hommes de José Mourinho n'a laissé aucune chance à la lanterne rouge. Quatre jours après son triplé face à Auxerre (4-0) en Ligue des champions, Karim Benzema était forcément attendu. L'entraîneur portugais avait pourtant menacé cette semaine de ne pas l'aligner d'entrée, non pas en raison des performances de l'international français, mais pour mettre les dirigeants madrilènes devant leurs responsabilités. Mourinho leur reproche en effet de ne pas disposer d'un vivier d'attaquants suffisant, surtout en raison de l'absence de Higuain. Pas de surprise toutefois au coup d'envoi, Benzema était titulaire à la pointe de l'attaque du Real. Messi rejoint Ronaldo au classement des buteurs Mais l'ancien Lyonnais n'a pas marqué, ratant notamment une occasion en or en fin de match. Rien de dramatique néanmoins puisque ses appels et ses combinaisons ont ouvert des brèches pour ses partenaires. Mesut Özil, sur un service parfait de Marcelo, ouvrait ainsi le score en début de rencontre d'un plat du pied (1-0, 15e). Cristiano Ronaldo, auteur de son 17e but en Liga, faisait admirer sa force de frappe d'un magnifique coup franc avant la pause (2-0, 45e). Puis Di Maria lobait intelligemment Leo Franco après une ouverture idéale de Xabi Alonso (3-0, 47e). La réduction du score de Gabi sur penalty (3-1, 54e) demeurait bien anecdotique. Et le Barça dans tout ça ? Les Blaugrana continuent de martyriser les défenses adverses, comme d'habitude. Ce dimanche, c'est la Real Sociedad du jeune français Antoine Griezmann qui a plié face au jeu le plus inspiré du moment (5-0). Cinq buts encaissés, voilà le tarif pour les Basques de San Sebastian. David Villa a rapidement ouvert le score (1-0, 9e), avant un tir dans le soupirail d'Iniesta (2-0, 33e) et un petit bijou signé Messi, auteur d'un triple une-deux avec Dani Alves (3-0, 47e). L'Argentin a réalisé le doublé en fin de match, ce qui lui permet de rejoindre Ronaldo en tête du classement des buteurs, avant que Bojan ne clôt la marque. Le Barça reste donc en tête du classement de la Liga avec deux points de marge sur le Real. Villarreal, troisième, est déjà repoussé à dix longueurs.