Le Real et le Barça déjà d'attaque

  • A
  • A
Le Real et le Barça déjà d'attaque
@ REUTERS
Partagez sur :

SUPER COUPE - Les deux équipes se sont quittés sur un match nul (2-2). Match retour mercredi.

On prend les mêmes et on recommence. Pour débuter une nouvelle saison de foot espagnol, que rêver de mieux qu'un clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone ? Les 80.000 spectateurs présents au stade Santiago Bernabeu pouvaient redouter un manque de spectacle en ce début de saison. Mais c'est très mal connaître la rivalité qui existe entre les meilleurs ennemis de la Liga. Pour cette première joute de la saison, le Real et le Barça se sont quittés sur un match nul (2-2) en finale aller de la Super Coupe d'Espagne. Deuxième acte, mercredi 17 août au Camp Nou, à Barcelone.

Benzema très en jambes

On ne connaît jamais le scénario à l'avance. Pour cette "Coupe d'été", Pep Guardiola et José Mourinho avaient décidé d'aligner leurs équipes types. Les grosses recrues du mercato, Alexis Sanchez côté barcelonais et Coentrao côté madrilène, ont goûté à leur premier clasico. Les autres, Messi, Ronaldo connaissent déjà par cœur ces matches.

Titulaire sur le front de l'attaque, le Français Karim Benzema a été très à l'aise lors de ce premier match officiel, confirmant ses bons matches de préparation. Auteur d'une passe décisive sur le premier but du Real, la "Benz" a failli marquer à plusieurs reprises. C'est finalement David Villa qui a répondu aux Madrilènes, d'une superbe frappe enroulée.

Le premier but de la saison de David Villa :

Une frappe somptueuse de Villa, un autre but de Messi et une égalisation de Xabi Alonso pour clore l'addition. Le tableau d'affichage restera bloqué sur ce résultat nul (2-2), laissant entrevoir un match retour très excitant mercredi prochain. Pour le reste, les deux équipes ont montré qu'elles se détestaient toujours autant. Pepe, le "boucher" madrilène a commis quelques tacles très violents. Mourinho a assuré le show sur le banc et le Barça a joué à la passe à dix en milieu de deuxième mi-temps. Un clasico, un vrai pour bien démarrer la saison.