Le Real doit se reprendre

  • A
  • A
Le Real doit se reprendre
Partagez sur :

FOOTBALL - Peu épargné par la critique après une série de mauvais résultats, le Real Madrid tentera de réagir face à Getafe en championnat.

Malmené sur la scène nationale comme européenne lors de ses dernières prestations, le Real Madrid doit réagir face à Getafe lors de la 9e journée de Liga, samedi. Après un recrutement coûteux à l'intersaison, les attentes autour du club madrilène sont fortes et son entraîneur Manuel Pellegrini pourrait bien faire les frais d'une nouvelle défaite.Un soupçon de Séville (1-2), un zeste d'AC Milan (2-3), une pointe de Gijon (0-0) et une bonne grosse dose d'Alcorcon (0-4). Voilà la recette de tous les maux du Real Madrid. Avant cela, le début de saison avait été impeccable du point de vue des résultats. Six succès en Liga qui posaient déjà les bases d'un mano a mano avec le FC Barcelone. Mais à l'heure des premiers tests sérieux, les doutes quant à la réelle qualité de jeu des Madrilènes se sont transformés en interrogations puis en déceptions.Aujourd'hui, en l'absence d'un Cristiano Ronaldo blessé à une cheville, le Real balbutie son football. Même Iker Casillas, l'indéboulonnable portier international espagnol y a été de ses cagades... Le temps des critiques a désormais pris la place. Et Manuel Pellegrini est le premier visé.Cristiano Ronaldo forfait contre Getafe et MilanSi l'entraîneur chilien avait pu déployer le parapluie anti-critiques jusque-là, l'humiliation en Coupe du Roi face à Alcorcon (0-4) a sensiblement écorné son image et considérablement diminué son crédit. De fait, sa position est effectivement devenue très fragile. A tel point que le prochain rendez-vous en Liga samedi contre Getafe puis au plus tard celui contre l'AC Milan en Ligue des champions la semaine prochaine, représentent sa ligne d'horizon. Le président Florentino Perez se demande effectivement très sérieusement s'il n'a pas commis une erreur de casting en prenant un entraîneur brillant à Villarrreal mais qui n'a peut-être pas les épaules suffisamment larges pour le Real. C'est en tout cas ce que croit savoir la presse qui dresse déjà une liste de candidats potentiels ! Charge à Pellegrini de remettre son équipe sur les bons rails. Ce sera sans Cristiano Ronaldo, forfait contre Getafe et Milan.