Le Real découvre le novice Tottenham

  • A
  • A
Le Real découvre le novice Tottenham
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Real Madrid accueille Tottenham mardi en quart de finale.

La Ligue des champions reprend ses droits. A défaut de club français, vous pourrez vous consoler avec des très belles affiches. Mardi soir, les Merengue reçoivent la révélation de la compétition, Tottenham, tombeur du Milan AC au tour précédent. Europe1.fr vous donne les clés du match.

Palmarès. En terme de palmarès, un gouffre sépare les deux équipes. Quand le Real peut s'enorgueillir de neuf coupes aux grandes oreilles, Tottenham, lui, découvre cette saison la plus prestigieuse des compétitions européennes. Si le Real Madrid est le club le plus titré de l’histoire de la Ligue des champions, les Merengue ont pas mal galéré ces dernières saisons. Mais depuis l’arrivée du coach portugais, José Mourinho, les Madrilènes ont retrouvé le sérieux qui a fait leur succès par le passé.

A l’attaque. Comme chaque année, la Premier League fait très bonne figure en C1. Quatre représentants en huitièmes de finale et trois en quarts. Aux côtés de Chelsea et de Manchester United, Tottenham est l’équipe surprise de ces quarts de finale. Dans le même groupe que l’Inter Milan, les Spurs ont déjoué tous les pronostics en battant les Italiens à domicile. Et que dire du tour suivant où les coéquipiers de Peter Crouch ont éliminé le grand Milan AC. Avec un jeu simple, tout en explosion, les Anglais ont surpris leur monde au premier tour. Ce quart de finale sera celui de l’attaque. Et pour cause, les deux équipes possèdent la meilleure attaque de la compétition (19 buts chacune).

Les pépins physiques. Le Real a essuyé son premier revers de la saison à domicile samedi dernier contre le Sporting Gijon (1-0). La faute surtout à un banc de touche trop juste : Arbeloa, Granero, Adebayor et Canales n'ont pas réussi à faire oublier les absences de Marcelo, Xabi Alonso, Cristiano Ronaldo et Benzema. Mais Tottenham ne va guère mieux, après quatre matches sans victoire (toutes compétitions confondues). L'entraîneur Harry Redknapp est optimiste sur la participation de son ailier vedette Gareth Bale, touché aux ischio-jambiers, mais plus circonspect pour Gallas, toujours blessé au genou. Les Spurs pourraient également être privés de Ledley King, Younes Kaboul et d’Alan Hutton.

Mourinho, l’arme du Real. Certes, "the special one" a perdu son premier match à domicile depuis plus de neuf ans samedi dernier. Certes, le Real possède désormais huit points de retard sur son rival barcelonais et "Mou" a peut-être dit adieu au titre. Mais le coach portugais ne veut pas terminer sa saison sans accrocher un trophée supplémentaire sur sa cheminée. Double vainqueur de l'épreuve, José Mourinho a déjà fait mieux que ses six prédécesseurs au Real Madrid en qualifiant le club pour les quarts de finale. A seulement 48 ans, le Portugais présente déjà un palmarès impressionnant (Coupe de l’UEFA, deux Ligue des champions, champion du Portugal, d’Angleterre et d’Italie, etc). En face, le technicien anglais Harry Redknapp, 64 ans, n'a remporté qu'un seul titre majeur. C’était la Coupe d'Angleterre, en 2008 avec Portsmouth.

Le bluff Ronaldo. Mourinho a affirmé lundi que Karim Benzema ne serait pas rétabli à temps pour jouer contre Tottenham. En revanche, le coach portugais a laissé planer le doute sur la présence de Cristiano Ronaldo. Blessé à la cuisse gauche contre l’Athletico Madrid, "CR7" n’a pas rejoué depuis plus de deux semaines. On se souvient du coup de bluff de Sir Alex Ferguson sur la titularisation de Nani. L’entraîneur de Manchester United avait clairement fait comprendre que le Portugais ne serait pas remis pour affronter l’OM. Au moment du coup d’envoi, Nani était pourtant bien présent. Est-ce que Mourinho va faire le même coup ? Selon la presse espagnole, aucun doute possible, Cristiano Ronaldo sera titulaire.

Le retour du prodige. Si vous avez suivi la première phase de la Ligue des champions, son nom vous dit certainement quelque chose. A à peine 21 ans, le jeune Gallois s’est fait remarquer contre l’Inter Milan en inscrivant un triplé à San Siro.C’est LA grande révélation de la saison. Tous les plus grands clubs souhaitent déjà l’enrôler et le Barça aurait déjà fait une offre aux dirigeants de Tottenham. Un grand match contre le Real Madrid pourrait encore faire grimper les enchères.

Le passé. "Un 0-0 à domicile est un bon résultat en Ligue des champions lors du premier match", a assuré samedi José Mourinho. Un score qui pourrait rappeler des bons souvenirs aux supporters espagnols. Le Real avait éliminé Tottenham en quarts de finale de la Coupe de l'UEFA 1984-1985 en s'imposant 1-0 à Londres après un 0-0 à Madrid...