Le Real de Barça, meilleure équipe du monde

  • A
  • A
Le Real de Barça, meilleure équipe du monde
@ © Mickaël Robin
Partagez sur :

LIGA - Avant le clasico samedi (22h), Europe1.fr mélange les deux équipes pour obtenir la meilleure.

Le FC Barcelone, c’est la crème de la crème dans le football actuel. Le Real Madrid n'est pas mal non plus dans son genre. Mais pour tous les entraîneurs comme pour tous les fans de jeux vidéo et de l’équipe Nintendo dans Super Soccer, on a encore mieux pour vous. Barça + Real = le Real de Barça. Europe1.fr a mixé les deux effectifs pour constituer l’équipe imbattable.

Iker Casillas. Depuis plusieurs années, le gardien du Real Madrid est l’un des meilleurs à son poste. Il a déjà tout gagné en club et avec la sélection espagnole. Malgré une saison un peu moyenne, le portier du Barça, Victor Valdes, n’a pas encore les qualités requises pour lui faire de l’ombre.

Daniel Alves. Des tacles à hauteur de carotide, des déboulés incroyables et une technique irréprochable, bref le meilleur arrière droit au monde. Même Sergio Ramos et ses centres impeccables ne seraient lui discuter ce poste.

Gérard Piqué. Non, ce n’est pas parce qu’il a révélé récemment son amour pour la chanteuse colombienne Shakira qu’il mérite sa place dans la meilleure équipe du monde. Mais tout simplement parce qu’il est l’un des rares défenseurs centraux à pouvoir assurer derrière et marquer des buts fantastiques.

Carles Puyol. Pour sa rage et un peu pour sa chevelure. A 33 ans, le défenseur central des Blaugrana est l’icône du Barça. Capitaine des Catalans depuis plusieurs saisons, Puyol ne s’avoue jamais vaincu. Même sur une jambe, il est capable de se sacrifier pour sauver les siens.

Marcelo. C'est ce joueur qui a fait très mal à l'OL en huitièmes de final de la Ligue des champions. Au Brésil, il jouait attaquant. Pas étonnant quand on voit avec quelle facilité il enchaîne les crochets. Défensivement, c'est aussi très costaud.

Mesut Özil. C’est l’une des plus belles prises du Real Madrid ces dernières années. Après une Coupe du monde fantastique avec l’Allemagne et une adaptation express, "Nemo", comme il est surnommé par ses coéquipiers, organise à merveille le jeu des Madrilènes.

Xavi. Bon d’accord, il n’a pas eu le Ballon d’Or alors qu’il le méritait (plus ?) que Messi. Mais Xavi, c’est le poumon du Barça depuis plus de douze ans. Dans des positions impossibles, c’est l’un des rares joueurs au monde capables de trouver une passe décisive.

Andrès Iniesta. Lui aussi méritait le Ballon d’Or. Lui non plus ne l’a pas eu. Toujours discret, le métronome du FC Barcelone forme un duo magique avec Xavi au milieu de terrain du Barça. Pour chaque caviar qu’il adresse à ses partenaires, on ne peut pas parler de ballon exceptionnel. Iniesta ne fait que des passes parfaites. Il ne sait pas jouer autrement.

Cristiano Ronaldo. La star portugaise du Real Madrid a le droit de vous énerver. Son ego peut vous insupporter. Mais force est de constater qu’il est l’un des meilleurs joueurs du monde. Cette année, il se tire la bourre avec Lionel Messi pour le titre de pichichi (meilleur buteur en Liga).

Angel Di Maria. Plus habitué à jouer à gauche, l’Argentin du Real peut tout faire avec ses deux pieds. Même centrer du droit. Sa frappe du gauche est l’une des plus belles armes cette année des Madrilènes. Ne pas l’aligner dans cette équipe serait un crime.

Lionel Messi. Parce que l’attaquant du Barça est le meilleur des meilleurs. Parce que tous les superlatifs ont déjà été utilisés pour le qualifier. Parce qu’il sait marquer des buts dans n’importe quelle position. Parce que c’est Messi, tout simplement. Les fans de Karim Benzema nous excuseront mais il pourra peut-être rentrer après un doublé de l’Argentin en fin de match.