Le rallye de France en direct

  • A
  • A
Le rallye de France en direct
Partagez sur :

Sébastien Loeb a perdu très gros ce vendredi dès la troisième spéciale du rallye d'Alsace. Le pilote Citröen, victime d'un problème moteur, a perdu toute chance de victoire alors que son coéquipier Sébastien Ogier a pris les commandes, profitant également des ennuis de Mikko Hirvonen. L'après-midi, Dani Sordo revenait et prenait la tête. Retrouvez le déroulé de cette première journée étapes après étapes.

Sébastien Loeb a perdu très gros ce vendredi dès la troisième spéciale du rallye d'Alsace. Le pilote Citröen, victime d'un problème moteur, a perdu toute chance de victoire alors que son coéquipier Sébastien Ogier a pris les commandes, profitant également des ennuis de Mikko Hirvonen. L'après-midi, Dani Sordo revenait et prenait la tête. Retrouvez le déroulé de cette première journée étapes après étapes. ES8 : Sordo boucle la journée en tête Le chassé-croisé des leaders se poursuit en Alsace. Après Loeb durant la matinée, Ogier puis Solberg, c'est Sordo qui a pris la tête du rallye au terme de la huitième spéciale et qui boucle donc cette première journée en tête. L'Espagnol au volant de sa Mini a réalisé le meilleur temps de cette huitième spéciale, reprenant quatre secondes à Petter Solberg pour devancer le Norvégien d'une petite seconde au général. Sébastien Ogier, qui s'est plaint de problèmes moteur, a bouclé la spéciale avec le troisième chrono et pointe à la 3e place au général à 2"8 du leader. Les Ford ont accéléré le rythme mais demeurent à plus d'une minute au classement. Samedi, la deuxième étape promet d'être longue avec neuf spéciales au programme dont deux passages au Grand Ballon. Un problème moteur pour Ogier ? L'inquiétude règne chez Citroën. Après l'abandon de Sébastien Loeb ce vendredi matin sur casse moteur, Sébastien Ogier peine également à suivre le rythme. Après avoir perdu la tête du rallye d'Alsace ce vendredi à l'issue de la septième spéciale, le Gapençais a fait part d'un possible problème moteur. "Quelque chose ne va pas sur la voiture", a t-il déclaré sur le site du WRC. "Je ne pilote pas si mal mais il m'est impossible d'aller vite. J'ai un mauvais feeling avec mon moteur." Il reste encore une spéciale à parcourir ce vendredi... ES 7: Solberg prend les commandes Sébastien Ogier a perdu la tête du rallye d'Alsace ce vendredi après-midi à l'issue de la septième spéciale, Pays d'Ormont, là même où dans l'autre sens, Sébastien Loeb avait abandonné ce vendredi matin. Le Gapençais a pris la quatrième place de la spéciale à 7"6 de Petter Solberg, le Norvégien prenant du coup la tête. Le pilote d'une Citroen DS 3 privée possède désormais 2"6 d'avance sur Ogier et 3 secondes sur la Mini de Dani Sordo toujours parfaitement dans le rythme durant cette première journée. Latvala remonte à la quatrième place à une minute et 15 secondes du Norvégien, Hirvonen occupant la cinquième place à une minute et 20 secondes. Retrouvez ici tous les classements des spéciales et le point au général. ES 6: Sordo se montre Dani Sordo et Petter Solberg ont tous les deux signés le temps sratch de la 6e spéciale du rallye d'Alsace. Solberg en profite pour grappiller deux secondes à un Ogier qui compte 5 secondes d'avance en tête du classement. A noter que les Mini de Sordo et Meeke sont intercalés devant la Ford d'Hirvonen qui pointe au 5e rang. ES 5: Ogier repart bien Sébastien Ogier a réalisé le meilleur chrono de la cinquième spéciale (Klevener) du rallye d'Alsace, la première ce vendredi après-midi après le passage par le parc d'assistance. Le Gapençais a devancé Latvala de 2"1 et Sordo de 2"3. Au général, Ogier dispose désormais de 7"7 sur Solberg et 8"9 sur Sordo. Les deux Ford officielles affichent un retard de plus d'une minute. Il reste trois spéciales à parcourir ce vendredi après-midi. Loeb explique sa panne Interrogé par son équipe, Sébastien Loeb est revenu sur la panne moteur qui l'a obligé à s'arrêter au cours de la troisième spéciale du rallye d'Alsace ce vendredi matin. Le septuple champion du monde a stoppé sa DS 3 dans une épingle dans le village de Grandrupt, au 27e kilomètre de l'ES3 qui en comprenait 36. "C'est très simple, j'ai un voyant de pression d'huile qui s'est allumé. Dans le doute, on a appelé à la radio pour savoir quoi faire. Mais on savait très bien ce qu'il fallait normalement faire. On s'est arrêté." Loeb a ajouté penser que le moteur était trop endommagé pour envisager repartir samedi dans le cadre du SuperRally. "On peut toujours avoir le doute que ce ne soit pas complètement cassé mais vu qu'on n'a pas le droit de changer de moteur pour repartir en SuperRally et que cela m'étonnerait beaucoup que celui là roule à nouveau, je ne pense pas non." Ogier: "Dommage pour Loeb" Sébastien Ogier occupe la tête du rallye d'Alsace à la moitié de la première étape disputée ce vendredi,profitant notamment de l'arrêt de son coéquipier Sébastien Loeb, victime d'un problème moteur, et des sorties de piste des pilotes Ford, relégués à plus d'une minute. "Je vais bien, la voiture fonctionne bien même si nous avons besoin de changer un peu les réglages parce que je ne suis pas totalement satisfait", a déclaré le Gapençais, interrogé par le site du WRC. "Nous n'avons jamais eu un problème avec la voiture donc c'est dommage ce qui s'est passé pour Seb (Loeb, ndlr). J'ai une bonne occasion de revenir (au championnat, ndlr), mais évidemment il y a encore beaucoup de spéciales à parcourir." En cas de victoire dimanche, Sébastien Ogier reviendrait à quatre points de Loeb au championnat, moins si le jeune pilote parvient en plus à prendre quelques points lors de l'ultime spéciale, dite Power Stage. Loeb ne pense pas pouvoir repartir Sébastien Loeb s'est exprimé à son arrivée au parc d'assistance à Strasbourg après sa casse moteur ce vendredi au cours de la troisième spéciale de "son" rallye à domicile. "C'est la vie, c'est mon premier problème mécanique de la saison", confiait -il aux Dernières Nouvelles d'Alsace. Interrogé par Citroen, l'Alsacien a été plus précis: "On peut toujours avoir le doute que ce ne soit pas complètement cassé mais vu qu'on n'a pas le droit de changer de moteur pour repartir en SuperRally et que cela m'étonnerait beaucoup que celui là roule à nouveau. Ça s'annonçait plutôt bien. On était en tête, la météo était bonne et ça se termine plutôt mal. S'il y a un endroit où je n'avais pas envie que le moteur casse, c'est bien là." Interrogé sur un possible départ samedi dans le cadre du SuperRally, le septuple champion du monde n'était pas très optimiste : "A mon avis, non", s'est-il contenté de répondre, le moteur étant visiblement trop endommagé. Cet abandon laisserait le champ libre à Hirvonen et Ogier qui pourraient revenir totalement dans la course au titre de champion du monde. ES 4: Solberg à cinq secondes d'Ogier ! Si Jari-Matti Latvala a réagi en réalisant le meilleur chrono de la quatrième spéciale du rallye ce vendredi matin, la belle opération est pour Petter Solberg. Le Norvégien, troisième à six secondes du pilote Ford, reprend 1"5 à Ogier. Le Gapençais, quatrième à huit secondes sur cette spéciale, ne possède plus que cinq secondes d'avance alors que Dani Sordo pointe aussi le bout de son nez. L'Espagnol, à l'aise sur asphalte et visiblement acclimaté à sa nouvelle Mini, occupe le troisième rang à 6 secondes du Français. Son coéquipier Kris Meeke occupe la quatrième place. Les Ford d'Hirvonen et Latvala pointent à plus d'une minute. Les pilotes ont rendez-vous au parc d'assistance avant quatre nouvelles spéciales dans l'après-midi. Retrouvez ici tous les classements des spéciales et le point au général. Hirvonen: "Vraiment stupide" Hirvonen était furieux envers lui même après l'ES 3 qui l'a vu perdre près d'une minute sur Ogier, leader du rallye après l'abandon de Loeb. "Je suis juste sorti large quelques kilomètres après le début", a déclaré Hirvonen sur le site du WRC. "Il y avait tellement de boue sur la roue, la voiture entière vibrait tellement que je ne pouvais pas voir l'extérieur. La voiture sautait, c'était très difficile à conduire. Vraiment stupide. Je suis vraiment loin derrière maintenant, je dois revenir pour marquer quelques points." Son coéquipier, Jari-Matti Latvala, est également sorti de la route. "Nous sommes avec les pneus tendres et c'était difficile à conduire", a déclaré le pilote Ford, plus lent qu'Ogier d'1m 22 secondes sur cette spéciale. "Je suis sorti large sur une combinaison droite / gauche et a perdu l'arrière de la voiture sur la gauche. J'ai été dans l'herbe et on s'est coincé. Nous avions besoin de monde pour nous aider à revenir sur la route". ES 3: Ogier en profite Sébastien Ogier vient de réaliser une sacrée opération après la troisième spéciale du rallye d'Alsace. Le Gapençais a profité de la casse moteur de Sébastien Loeb pour prendre les commandes du rallye alors que Mikko Hirvonen a également perdu une minute suite à un problème mécanique et que Jari-Matti Latvala a également concédé 1 minute 30 suite à une sortie de route. Au général, Ogier possède 6"5 d'avance sur Petter Solberg et 11 secondes sur la Mini de Dani Sordo. Hirvonen est à 56 secondes, Latvala à 1 minute et 27 secondes. ES 3: Loeb arrêté ! Sébastien Loeb, victime d'une casse moteur, s'est arrêté sur le bord de la route au 27eme kilomètre de la troisième spéciale, la plus longue du rallye d'Alsace avec 36 kilomètres. Sébastien Ogier fait un sacré coup car Jari-Matti Latvala, victime d'une sortie de route, s'est arrêté également suite à une sortie de route et a perdu près d'1 minute 30 sur le Gapençais au terme de cette spéciale. Mikko Hirvonen a également connu des problèmes mécaniques, se plaignant d'intenses vibrations et a également perdu 1 minute sur le pilote Citröen. ES 2: Au tour d'Ogier. En ce début de rallye d'Alsace, la bataille fait rage dans le clan Citroën avec une deuxième spéciale remportée par Sébastien Ogier devant Sébastien Loeb (3"6) et Petter Solberg (4"0). Les deux Ford de Hirvonen (5"0) et Latvala (6"3) viennent ensuite. Ogier en profite pour revenir à 1 dixième de Loeb qui conserve les commandes du rallye. ES 1: Loeb déjà à fond Pour « son » rallye d'Alsace, Sébastien Loeb a débuté pied au plancher en remportant la première spéciale ce vendredi. Il a bouclé les 9.68 kilomètres en 5'41"7 et devance dans l'ordre Latvala (Ford) de 1"2, Petter Solebrg (Citroën), Ogier (Citröen) de 1"9. Hirvonen (Ford) a perdu un peu de temps et pointe à 3"8. Jeudi : Le shakedown pour Loeb Au vu du shakedown couru ce jeudi, le rallye d'Alsace promet d'être disputé ce week-end. Sébastien Loeb, tenant du trophée, a néanmoins assuré le meilleur chrono au volant de sa Citroën, en 1'47"1, devançant de deux dixièmes son coéquipier Sébastien Ogier et son ancien partenaire Dani Sordo, aujourd'hui chez Mini. La première Ford est celle de Jari-Matti Latvala, non loin, à huit dixièmes. Mikko Hirvonen en revanche est à 1"8 du temps de référence.