Le Racing met la main sur Chabal et Nallet

  • A
  • A
Le Racing met la main sur Chabal et Nallet
Partagez sur :

Sébastien Chabal et Lionel Nallet évolueront sous les couleurs du Racing-Metro la saison prochaine. Le club parisien a annoncé la venue des deux joueurs mercredi soir. Ces deux signatures, officialisées après l'accession en Top 14, devraient précéder celle de François Steyn.

Sébastien Chabal et Lionel Nallet évolueront sous les couleurs du Racing-Metro la saison prochaine. Le club parisien a annoncé la venue des deux joueurs mercredi soir. Ces deux signatures, officialisées après l'accession en Top 14, devraient précéder celle de François Steyn.Depuis deux mois, Chabal et Nallet au Racing-Metro, ce n'était qu'un secret de polichinelle. L'annonce a été officialisée mercredi soir par le club francilien. Le Racing, assuré depuis le week-end dernier de monter dans l'élite grâce à sa victoire contre Bordeaux-Bègles (33-12), prépare de la plus belle des manières sa prochaine saison. Le marché des transferts n'a pas encore ouvert que déjà, la direction sportive a décidé de frapper fort. La deuxième ligne du XV de France Nallet-Chabal s'est engagée à évoluer sous le maillot bleu et blanc pour les trois prochaines saisons. Le capitaine des Bleus devrait percevoir un salaire de 500.000 euros, "Seabass" recevrait un million d'euros. Pour la première fois depuis l'épopée berjalienne (1998-2003), les deux amis vont à nouveau évoluer dans le même club.Un énorme coup pour Jacky Lorenzetti, fondateur de la société Foncia et patron du Métro Racing, qui ne devrait cependant pas rester un acte isolé. Dans le domaine du recrutement, les envies franciliennes ne sont que plus grandes. Alors que le duo français est certain de venir, le trois-quart centre François Steyn, champion du monde avec les Springboks, devrait les imiter prochainement. Le contrat du prodige sud-africain serait en cours de finalisation. Et ce n'est pas tout: on parle ainsi d'un autre Sud-Africain, Cronje, et de l'Argentin Orlandis, mais également de Fortassin (Montauban), Baiocco (Montpellier) et Vacquin (La Rochelle), tandis que les dirigeants discutent d'une éventuelle prolongation du Néo-Zélandais Andrew Mehrtens, grand artisan de la montée du Racing Metro dans le Top 14.Aujourd'hui, personne ne peut affirmer que cette politique de stars va s'avérer une réussite sportive, le RC Toulon l'a prouvé cette saison à ses dépens. En revanche, nul doute que ces arrivées auront un impact économique pour le club francilien. Rien que la venue l'icône de la France devrait s'avérer un ressort non négligeable d'un point de vue marketing. Sans oublier que Chabal, Nallet, Steyn et autres devraient attirer du monde la saison prochaine à Colombes, où capacité du Stade Yves Manoir sera revue à la hausse avec une enceinte portée à 14000 spectateurs, au lieu des 7000 actuellement. En attendant la construction de l'Arena 92 prévue d'ci 2012-2013, pour accueillir 35000 personnes... Toulouse et consorts sont prévenus, le deuxième club francilien ne sera pas là pour faire de la figuration, décidé à monter aussi vite dans la hiérarchie du rugby hexagonal que son cousin de l'ouest parisien, le Stade Français.