Le PSG laisse la tête à l'OM

  • A
  • A
Le PSG laisse la tête à l'OM
Lucho est en pleine forme en ce moment. Il a permis à l'OM de gagner contre Montpellier (4-0). Le PSG a été accroché (2-2) sur la pelouse de Lyon.@ Montage Reuters
Partagez sur :

LA L1 EN UN CLIC - Le PSG et Lyon ont fait match nul (2-2). Marseille reste leader.

Le PSG loupe l'occas'. Il ne manquait que trois minutes pour que le PSG récupère la tête du championnat de Ligue 1. Malheureusement, sur un dégagement complètement raté d'Apoula Edel, Bafétimbi Gomis en a profité pour égaliser. Avec ce match nul (2-2), Paris remonte sur le podium mais Paris pourra nourrir de gros regrets. A lire : Paris peut s'en vouloir.

Cinq sur cinq. En toute fin de match, Guillaume Hoarau a redonné l'avantage aux Parisiens grâce à un pénalty. En trompant Hugo Lloris, l'attaquant parisien a marqué son cinquième pénalty en Ligue 1 sur... cinq qu'il a tirés.

Marseille vire en tête. Le froid réussit plutôt bien aux Olympiens. Quatre jours après avoir décroché leur qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions dans le froid de Moscou, l’OM s’est imposé (4-0) contre Montpellier au Stade Vélodrome. En une semaine, les hommes de Didier Deschamps ont inscrit 8 buts (un contre Toulouse, trois contre le Spartak et quatre samedi soir) sans en encaisser un seul. A lire : La belle semaine de l’OM.

Saison terminée pour Azpilicueta. La soirée était pourtant parfaite pour l'OM. Une large victoire (4-0), la tête du championnat et beaucoup d'espoir pour la suite de la compétition. Mais Didier Deschamps n'a pu cacher sa tristesse en conférence de presse après le match. Son défenseur, Cesar Azpilicueta, s'est très gravement blessé. Son genou s'est bloqué sur une mauvaise réception. Le verdict est très lourd : rupture des ligaments croisés et fin de la saison pour le joueur espagnol. L'OM va devoir lui trouver un remplaçant au plus vite.

L'OM dit merci à Bordeaux. Grâce au match nul (1-1) de Lille à Bordeaux, Marseille est le nouveau leader de Ligue 1. Malgré le dixième but de la saison de Moussa Sow, le LOSC n'a pas réussi à s'imposer sur la pelouse de Chaban-Delmas. La faute à une excellente formation bordelaise. A lire : Lille, dauphin frustré.

Semaine noire pour l'AJA. Après son élimination de la Ligue des champions mardi, les Auxerrois se sont inclinés une nouvelle fois à domicile (2-1) contre Toulouse. Les Bourguignons n'ont pas digéré leur défaite contre l'AC Milan. Les hommes de Jean Fernandez restaient pourtant sur cinq victoires en Ligue 1. Une belle série stoppée par une très bonne équipe du TFC. A lire : Auxerre, le coup de mou.

Un huitième leader. Après Toulouse, Saint-Etienne, Rennes,… l’Olympique de Marseille a pris la tête du championnat. Marseille est le huitième leader de la Ligue 1 cette saison après seulement 15 journées. Mais les Marseillais sont sur une bonne série et ils ont encore un match de retard (contre Rennes). Et si le champion de France en titre s'installait durablement en tête...

Le froid sort vainqueur. Les joueurs ont ressorti leur bonnet et leurs gants. Sur presque tous les terrains, la température était inférieure à 0 degré. A Brest, les joueurs sont rentrés plus tôt aux vestiaires. Après 47 minutes, l’arbitre Damien Ledentu a été contraint d’arrêter la rencontre. De violentes chutes de neige se sont abattues sur le stade Francis-Le-Blé. En quelques minutes, un épais manteau a recouvert la pelouse. Aucun regret pour les deux équipes qui étaient au coude à coude (0-0). Le match se rejouera mardi 30 novembre.

Une histoire de derbys. Après avoir remporté le derby breton contre son voisin brestois (2-1) la semaine dernière, Rennes s'est incliné samedi (2-0) contre un autre voisin, Lorient. Les Rennais ne pouvaient pas plus mal préparer leur match contre l'OM. En revanche, c'est une première pour l'entraîneur de Lorient. Christian Gourcuff n'avait jamais encore battu le stade rennais. A lire : Gourcuff s'offre enfin Rennes.

L’ennui sur la côte d’Azur. Le derby entre Monaco et Nice était très attendu. Ça devait être "un match charnière" selon Sébastien Puygrenier. Au final, un résultat nul (1-1) et un match vraiment décevant. Menés 1-0 et réduits à dix, les Aiglons ont quand même eu le mérite d’arracher ce résultat grâce à un but d'Eric Mouloungui. Dans ce match sans grand intérêt, on retiendra la belle affluence dans les travées du stade Louis II. Plus de 13.000 spectateurs ont assisté à cette rencontre. A lire : Un derby pour rien.