Le PSG et Lille s'en sortent

  • A
  • A
Le PSG et Lille s'en sortent
@ Maxppp
Partagez sur :

COUPE DE FRANCE - Le PSG s'impose (4-1) à Martigues. Chambéry (CFA2) a battu Sochaux.

Trois à la suite. Après Monaco et Brest, éliminés aux tirs au but en 32es puis en 16es, le Stade Olympique de Chambéry a battu Sochaux (2-1), mercredi, en huitièmes de finale. Il s'agit d'un exploit majuscule pour ces joueurs qui évoluent en CFA2, au cinquième échelon national. C'est en effet la première fois dans l'histoire de la Coupe de France qu'un club de ce niveau élimine trois clubs de Ligue 1 d'affilée. Et avec la manière ! A lire :Impossible n'est pas chambérien

Chambéry, maître du jeu. Déjà très performants face à Brest, les joueurs de David Guion ont réalisé à nouveau un match de haute volée, mercredi, dans l'envie et l'abnégation. Menés 1-0 à la mi-temps après une tête sochalienne de Ideye Brown (21e), les Chambériens ont renversé la vapeur en dix minutes en seconde période, grâce à l'opportunisme de Fabien Tissot-Rosset sur corner (61e) puis au talent de Aissa Yahia-Bey, auteur d'une frappe splendide (71e). Malgré plusieurs occasions nettes - dont une à la dernière seconde sur une tête de Sauget -, Sochaux s'est incliné contre plus fort que lui.

La fête à "Chambé". "A la mi-temps, le coach nous a dit qu'on ne pouvait pas mourir comme ça", a expliqué le gardien chambérien Guillaume Benemou au micro d'Eurosport. "On est revenus en deuxième mi-temps et on s'est mis à jouer." Et à très bien jouer, même, à l'image de la pépite de Yahia-Bey. Après avoir feinté le centre en levant la tête, le n°8 des Jaunes a frappé fort au premier poteau de Pierrick Cros, qui avait anticipé. "Le coach me dit souvent de prendre ma chance et aujourd'hui, ça a souri." Une nouvelle fois décisif, l'animateur au service jeunesse de la ville d'Echirolles pouvait aller faire le GO dans le vestiaire savoyard avec le sentiment du devoir accompli.

Paris a fait le boulot. Les pros n'ont pas trembler contre les amateurs. Réduits à dix pendant plus d'une heure après l'expulsion de Dembele, les joueurs de Martigues ont toujours couru après le score. Le PSG est une équipe de coupe. Malgré un pénalty concédé en fin de première mi-temps, les Parisiens ont fait preuve d'efficacité pour s'imposer (4-1). Paris ne sera pas la 16e équipe de l'élite éliminée avant les quarts de finale. Pour Martigues, "place au championnat, retour au pain quotidien". L'analyse est signée Mathieu Bochu, le défenseur à la barbe qui ferait pâlir plus d'un Viking, au micro de France 2. A lire : Paris tient son rang

Dembele rate son match. En cinq minutes, Boubacar Dembele a très sérieusement compliqué la tâche de ses coéquipiers. Première erreur après 15 minutes : après un cafouillage dans la défense, il relance directement sur Guillaume Hoarau, tout seul au point de pénalty. Trop d'honneur pour le Réunionnais qui transforme cette passe hasardeuse. Deuxième boulette cinq minutes plus tard. Dembele essuie ses crampons sur ses le genou de Clément Chantôme. Carton rouge immédiat. C'est ce qu'on appelle un match complètement raté.

Le triplé de Hoarau. L'attaquant du PSG est en forme.Après un début de saison compliqué, Guillaume Hoarau revient bien. Contre Martigues, il a inscrit trois des quatre buts de son équipe. Petite mention spéciale au dernier : une-deux avec Makelele suivi d'un lob parfaitement dosé.

Lille peut remercier Landreau. Le gardien du LOSC a confirmé son statut de spécialiste des tirs aux buts. Tenu en échec par Nantes (1-1) dans le temps réglementaire, les Lillois peuvent dire un grand merci à Mickaël Landreau. Sa technique n'est pas très compliquée mais il la maîtrise à merveille. En sautillant sur sa ligne, le portier a fait douter les jeunes attaquants nantais.Toujours leader en championnat, Lille est toujours en course en Coupe de France. 2011, déjà une très bonne année pour les hommes de Rudi Garcia. A lire : Lille s'est fait peur

Nice élimine Drancy. Chambéry est bien le dernier "Petit Poucet" de la Coupe de France version 2011. Dans un match un peu décevant, Nice a battu Drancy (1-0), club amateur de CFA. Après un but d'Anthony Mounier, les Parisiens ont eu quelques occasions de revenir au score mais les attaquants sont tombés sur un très bon Lionel Létizi. Actuellement 17e de Ligue 1, les Aiglons vont pouvoir se concentrer sur la Coupe de France pour sauver leur saison.

La Ligue 1 à la traîne. Il ne reste plus que quatre équipes de l'élite en quarts de finale : Lille, le PSG, Nice et Lorient. Trois clubs de Ligue 1 (Rennes, Sochaux et Nancy) n'ont pas franchi le stade des huitièmes de finale. A titre de comparaison, six équipes étaient encore présentes en quarts de finale l'année dernière.