Le PSG épargné, pas les autres

  • A
  • A
Le PSG épargné, pas les autres
Partagez sur :

Le tirage au sort des barrages de la Ligue Europa s'est montré plutôt clément pour le Paris Saint-Germain, qui devra en effet se déplacer à l'Olympiakos Volou, le 18 août, avant de recevoir le match retour, le 25 août. De son côté, Sochaux a tiré le club ukrainien du Metalist Kharkov, tandis que Rennes affrontera l'Etoile Rouge de Belgrade.

Le tirage au sort des barrages de la Ligue Europa s'est montré plutôt clément pour le Paris Saint-Germain, qui devra en effet se déplacer à l'Olympiakos Volou, le 18 août, avant de recevoir le match retour, le 25 août. De son côté, Sochaux a tiré le club ukrainien du Metalist Kharkov, tandis que Rennes affrontera l'Etoile Rouge de Belgrade. Antoine Kombouaré peut dormir sur ses deux oreilles, le tirage des barrages de la Ligue Europa ne devrait pas hanter ses prochaines nuits. Le Paris Saint-Germain a en effet tiré le club grec de l'Olympiakos Volou, avec un match retour prévu au Parc des Princes. Champion de Division 2 en 2010, le club hellène a terminé cinquième du dernier championnat, et avait un temps été rétrogradé, suite à une affaire de match truqué. Volou compte également dans son effectif deux Français: Stéphane Darbion, l'ancien Nantais, et Xavier Thomas, ancien Tourangeau. Un tirage qui ne devrait pas poser de problème aux Parisiens, eux qui n'ont jamais encaissé de buts face à un club grec, en sept rencontres officielles. Pour les deux autres clubs français engagés, le tirage a été un peu moins clément, puisque Rennes devra se déplacer en Serbie, pour affronter l'Etoile Rouge de Belgrade. Une belle affiche pour les Bretons, qui auront le désavantage de recevoir au match aller. Toutefois, la mission ne semble pas impossible, puisque le club vainqueur de la Ligue des champions en 1991 n'a plus été champion chez lui depuis 2007, et l'effectif semble inférieur à celui dirigé par Frédéric Antonetti. Il ne faudra cependant pas se laisser impressionner par l'ambiance forcément bouillante du Stade de l'Etoile Rouge. Pour Sochaux, l'ambiance devrait être un peu moins chaude, mais le tirage semble tout autant piégeux. Face au Metalist Kharkov, avec le retour à domicile, la tâche ne sera pas aisée, puisque le club ukrainien a atteint les 16e de finale de la compétition l'an passé. Finalement sortis par Lerverkusen, les Ukrainiens étaient auparavant sorti de leur poule, en terminant derrière le PSV, mais devant la Sampdoria. Actuellement, alors que le championnat a repris, ils demeurent invaincus, avec 2 victoire et 2 nuls en quatre rencontres.