Le PSG doit-il se passer de Kombouaré ?

  • A
  • A
Le PSG doit-il se passer de Kombouaré ?
@ REUTERS
Partagez sur :

LA POLEMIQUE - Antoine Kombouaré est menacé. Un nouvel entraîneur peut-il changer la donne ? 

Après trois revers consécutifs (Nancy, Marseille et Salzbourg), le PSG a su se reprendre dimanche en championnat en s'imposant (3-2) contre Auxerre. Mais les heures d'Antoine Kombouaré semblent, malgré tout, comptées. Mais est-ce qu'un nouvel entraîneur pourra apporter un réel changement au club ? La rédaction d'Europe 1 en débat.

OUI : "c'est la suite logique"

Victor Dhollande-Monnier, de la rédaction d'Europe1.fr

Kombouaré-2
"Cet été, des investisseurs qataris ont décidé de reprendre le club. Séduits par leur projet, de nombreux joueurs de grande classe (Javier Pastore, Jérémy Ménez, Blaise Matuidi, Salvatore Sirigu,...) sont arrivés. Le changement, c'est le mot-clé depuis plusieurs mois au PSG. Comment des dirigeants qui souhaitent construire une nouvelle équipe pourraient accorder plus de marge de manœuvre à un homme qu'ils n'ont pas choisi ? Tant qu'Antoine Kombouaré avait des bons résultats, la question ne se posait pas trop. Mais depuis quelques semaines, la machine s'est enrayée et le PSG a du mal à se relever. La victoire poussive (3-2) contre Auxerre ne serait rassurer complètement les fans du club. Le changement, cher aux nouveaux propriétaires, est donc inéluctable. Un nouvel entraîneur insufflera un nouvel élan au club. C'est la suite logique pour le nouveau PSG". 

NON : "personne n'acceptera d'être sous les ordres de Leonardo"

Pascal Normand, du service des sports d'Europe 1

Makelele
"Il n y a plus aucun doute, Antoine Kombouaré se prépare au "pire". Dimanche, après le succès sur Auxerre (3-2), le kanak a joué les  philosophes : "dans  un club, il n'y a que les murs qui ne bougent pas !". L’actuel entraîneur du PSG en est conscient, il ne devrait pas tarder à faire ses valises. Les dirigeants qataris vont le remplacer : seule la date et l’identité de son successeur sont méconnues. Apparemment le poste fait peu d’envieux. C’est d’abord Carlo Ancelotti qui a refusé l’offre. Paris le fait moins rêver que sa nouvelle fiancée ! Sondé à son tour, le conseiller  sportif Claude Makelele a lui aussi décliné la proposition des ses dirigeants. Trop risqué en terme d’image, Makelele a tout à perdre en acceptant l’intérim jusqu’à la trêve hivernale. Alors qui sera le prochain sur la liste de Leonardo ? Guus Hiddink, l'ex-entraineur de la Turquie, Rafael Benitez,... La problématique du PSG est finalement assez simple : aucun entraîneur de renommée internationale n’acceptera d’être sous les ordres de Leonardo. A Madrid, Mourinho a les pleins pouvoirs, idem à Arsenal pour Arsène Wenger. Et si finalement Leonardo était le meilleur allié de Kombouaré".