Le PSG a aussi son Blanc

  • A
  • A
Le PSG a aussi son Blanc
Partagez sur :

La nouvelle organisation du Paris Saint-Germain se précise. Après la nomination de Leonardo en tant que directeur sportif en juillet dernier, les propriétaires qataris du club de la capitale ont confirmé ce vendredi l'arrivée au poste de directeur général délégué de Jean-Claude Blanc, qui a longtemps oeuvré pour la Juventus Turin.

La nouvelle organisation du Paris Saint-Germain se précise. Après la nomination de Leonardo en tant que directeur sportif en juillet dernier, les propriétaires qataris du club de la capitale ont confirmé ce vendredi l'arrivée au poste de directeur général délégué de Jean-Claude Blanc, qui a longtemps oeuvré pour la Juventus Turin. Après avoir beaucoup investi pour reconstruire le secteur sportif du Paris Saint-Germain, Quatar Sports Investments (QSI) s'attaque à l'organisation administrative du club de la capitale. Un communiqué du club annonce en effet ce vendredi la nomination de Jean-Claude Blanc au poste de directeur général délégué. Il prendra ses fonctions le 21 octobre prochain à l'issue d'une assemblée générale qui adoptera le nouveau conseil d'administration. "Jean-Claude Blanc sera en charge de l'ensemble des activités du club hormis le secteur sportif. Il travaillera en étroite collaboration avec Leonardo, directeur sportif du club. Nasser Al Khelaifi assumera la fonction de président directeur général du club", précise le communiqué. "Nous sommes très heureux d'accueillir Jean-Claude Blanc, un grand professionnel du monde sportif, dont l'expertise contribuera à atteindre les objectifs de réussite que nous nous sommes fixés. Je tiens aussi à remercier tout particulièrement Benoit Rousseau pour le très bon travail réalisé au cours de ces trois derniers mois, en tant que président par intérim du Paris Saint-Germain", a confié le propriétaire du club, Nasser Al Khelaifi. Reste désormais à savoir quel sera le sort réservé à l'actuel directeur délégué Philippe Boindrieux. Homme de l'ombre, Jean-Claude Blanc a débuté sa carrière dans le sport en travaillant pour l'organisation des JO d'Albertville en 1992. Il a ensuite occupé la fonction de directeur général d'Amaury Sport Organisation et de la Fédération française de tennis avant de débarquer dans le milieu du football, mais de l'autre côté des Alpes, à Turin. Nommé administrateur délégué et directeur général de la Juve lors de la descente de cette dernière en Série B, suite à l'affaire du Calciopoli, l'homonyme du sélectionneur tricolore a contribué au renouveau sportif des Bianconeri, mais aussi au dossier du nouveau stade, première enceinte privée à appartenir à un club en Italie. Président du club piémontais durant quelques mois, d'octobre 2009 à avril 2010, avant de laisser la main à un représentant de la famille propriétaire, Andrea Agnelli, le Chambérien d'origine relève donc un nouveau challenge en rejoignant le PSG. Avec sûrement beaucoup d'enthousiasme eu égard aux ambitions des nouveaux propriétaires qatariens.