Le Portugal y croit encore

  • A
  • A
Le Portugal y croit encore
Partagez sur :

Deux nations européennes ont validé mercredi soir leur billet pour la Coupe du Monde 2010, l'Espagne et l'Angleterre, vainqueurs respectifs de l'Estonie (3-0) et de la Croatie (5-1). Malgré une campagne de qualification plus que laborieuse, le Portugal n'a pas perdu tout espoir d'obtenir son billet pour l'Afrique du Sud après son succès étriqué face à la Hongrie (1-0). Par ailleurs, la Slovaquie est toute proche de participer à sa première Coupe du Monde.

Deux nations européennes ont validé mercredi soir leur billet pour la Coupe du Monde 2010, l'Espagne et l'Angleterre, vainqueurs respectifs de l'Estonie (3-0) et de la Croatie (5-1). Malgré une campagne de qualification plus que laborieuse, le Portugal n'a pas perdu tout espoir d'obtenir son billet pour l'Afrique du Sud après son succès étriqué face à la Hongrie (1-0). Par ailleurs, la Slovaquie est toute proche de participer à sa première Coupe du Monde.GROUPE 1:Rien n'est jouéQuatre équipes sont encore en lice pour décrocher un billet pour le Mondial sud-africain. Si le Danemark, tenu en échec en Albanie (1-1) ce mercredi, est toujours en tête du groupe, la Suède et le Portugal se sont rapprochés. Les Suédois ont dominé Malte sur la plus petite des marques (1-0), tandis que le Portugal s'est relancé en s'imposant en Hongrie (1-0) grâce à Pepe, le défenseur du Real Madrid. Lors de la prochaine journée, ces quatre s'affrontent directement avec au programme Danemark-Suède et Portugal-Hongrie. Des rencontres qui valent chères.Voir le classementGROUPE 2:La Suisse lâche des pointsEn déplacement en Lettonie, la Suisse a abandonné deux points dans la course à la qualification pour le Mondial 2010, devant se contenter du match nul (2-2). Les Helvètes gardent malgré tout la tête du groupe avec trois points d'avance sur les Lettons et les Grecs, tenus en échec en Moldavie (1-1). De son côté, Israël a cartonné le Luxembourg (7-0). Les deux prochains matches auront leur importance, notamment Lettonie-Grèce et Suisse-Israël.Voir le classementGROUPE 3:La Slovaquie y est presqueLa Slovaquie est tout proche de participer à sa première Coupe du monde. En s'imposant en Irlande du Nord (2-0), les Slovaques ont consolidé leur première place du groupe. Leur nouveau dauphin, la Slovénie, qui a dominé la Pologne (3-0), compte cinq points de retard à deux journées de la fin des éliminatoires. En atomisant Saint-Marin (7-0), la République tchèque est toujours dans le coup, mais seulement pour les barrages. Si la Slovaquie a pratiquement son billet en poche, quatre équipes peuvent encore disputer les barrages: Slovénie, Irlande du Nord, République tchèque et Pologne.Voir le classementGROUPE 4:Un fauteuil pour deuxDeux équipes dominent de la tête et des épaules ce groupe, l'Allemagne et la Russie. La Finlande, accrochée au Liechtenstein (1-1), est définitivement écartée de la course à la qualification. En dominant largement l'Azerbaïdjan (4-0), grâce notamment à Klose et Ballack, la Mannschaft a conservé un point d'avance sur les Russes qui se sont imposés au Pays de Galles (3-1). C'est donc une véritable finale que vont se livrer les deux nations lors de la prochaine journée, match programmé le 10 octobre en Russie.Voir le classementGROUPE 5:L'Espagne a son billetAprès les Pays-Bas et l'Angleterre, l'Espagne est la troisième nation européenne qualifiée pour le Mondial sud-africain. Les champions d'Europe en titre ont dominé l'Estonie (3-0), grâce à Fabregas, Cazorla et Mata. Pour la place de barragiste, tout se jouera entre la Bosnie et la Turquie, qui se sont quittées dos à dos (1-1). Les Bosniaques sont en position favorable avec quatre points d'avance sur les Turcs. Un nul en Estonie lors de la prochaine journée leur suffira.Voir le classementGROUPE 6:Les Anglais verront l'Afrique du SudL'Angleterre n'avait besoin que d'un petit point pour ne pas rater sa deuxième grande compétition d'affilée. Ironie du sort, c'est face à ces mêmes Croates, qui les avaient privés du dernier Euro, que les hommes de Fabio Capello jouaient ce match décisif à Wembley. Et comme souvent, c'est un penalty de Lampard qui a débloqué la situation, le milieu de terrain de Chelsea s'offrant même un doublé, comme Gerrard, lors de ce large succès, le 8e en autant de matches (5-1). Troisièmes à trois points de la Croatie avant cette journée, les Ukrainiens n'ont eux pas profité de la déroute des hommes de Slaven Bilic, puisqu'ils n'ont pu faire mieux que match nul en Biélorussie (0-0), mais ils reviennent tout de même à deux points, avec un match en moins.Voir le classementGROUPE 7:La surprise des FéroéSerbie-France: 1-1, voir "Avec les honneurs"Enorme surprise dans les autres matches du Groupe 7 puisque les Iles Féroé ont réussi à décrocher leur tout premier succès lors de cette phase qualificative en dominant une bien faible Lituanie (2-1). Les Lituaniens disent donc définitivement adieu à la Coupe du monde, alors que les Roumains, tenus en échec par les Autrichiens (1-1), devront espérer un miracle pour voir l'Afrique du Sud. L'Autriche, qui se déplace à Saint-Denis le 14 octobre prochain, conserve quatre points de retard sur les Bleus avant les deux dernières rencontres de ce groupe.Voir le classementGROUPE 8:L'Italie y va tout droitToujours invaincus dans cette campagne de qualification pour la Coupe du monde, les Italiens ont glané un sixième succès en huit rencontres, en venant à bout de la Bulgarie à Turin (2-0). L'ancien Lyonnais Grosso avait montré la voie en début de match avant que Iaquinta ne double la mise avant la pause. Avec quatre points d'avance sur l'Irlande, leur prochain adversaire, les champions du monde devraient vraisemblablement pouvoir défendre leur titre l'été prochain en Afrique du Sud. Les Irlandais possèdent quant à eux cinq points d'avance sur la Bulgarie avant de recevoir l'Italie le mois prochain à Dublin.Voir le classementGROUPE 9:L'Ecosse doit s'en vouloirAlors qu'un match nul face aux Pays-Bas, largement leader du groupe et premier pays européen à obtenir son billet pour la prochaine Coupe du monde, suffisait pour garantir aux Ecossais une deuxième place qui auraient pu leur ouvrir la voie des barrages, les hommes de George Burley se sont inclinés 1-0 sur leur pelouse d'Hampden Park, le jeune Elia inscrivant le seul but du match à quelques minutes de la fin. Les Ecossais ne reviendront donc pas en Coupe du monde douze ans après leur dernière apparition. Un revers qui profite aux Norvégiens, difficiles vainqueurs de la Macédoine grâce à Helstad et Riise (2-1), des Scandinaves qui finissent donc deuxièmes de ce Groupe 9 et devancent les Ecossais grâce à une meilleure différence de buts (+2 contre -5).Voir le classement