Le Portugal n'y voit pas plus clair

  • A
  • A
Le Portugal n'y voit pas plus clair
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Les partenaires de Cristiano Ronaldo ont fait match nul face à la Côte d'Ivoire (0-0).

CM 2010 - Les partenaires de Cristiano Ronaldo ont fait match nul face à la Côte d'Ivoire (0-0).Placées dans le groupe G, en compagnie du Brésil, les équipes du Portugal et de la Côte d'Ivoire savaient d'ores et déjà que leur confrontation serait décisive dans l'optique d'une qualification pour les huitièmes de finale. Au final, la montagne aura accouché d'une souris, puisque les deux pays se sont quittées sur un match nul décevant (0-0), et joueront donc leur passage en phase finale à distance, selon leurs résultats face aux Brésiliens, et à la Corée du Nord. Néanmoins, pour les Ivoiriens, ce résultat reste positif. Inquiétants en février dernier lors de la CAN, les Eléphants ont montré un autre visage pour leur entrée en lice. Ainsi, sous la houlette de Sven-Goran Eriksson, l'équipe est apparue plus mature tactiquement, formant un bloc que les Portugais ont eu beaucoup de mal à bouger. D'un point de vue offensif, l'animation a été plus compliquée puisque seul Gervinho a su secouer les lignes (47e), aux côtés d'un Aruna décevant, et d'un Kalou trop peu décisif.Et Drogba entre en jeuEn revanche, l'évènement de la rencontre aura été l'entrée en jeu, à la 65e minute, de Didier Dorgba. Opéré d'une fracture du cubitus il y a moins de dix jours, l'ancien Marseillais a finalement tenu son pari, et c'est sous les clameurs du public africain qu'il est entré en jeu. Une petite trentaine de minutes de jeu au final décevantes, tant l'Ivoirien a peu pesé sur le jeu, se procurant une seule petite occasion en fin de rencontre (91e).Côté lusitanien, le problème aura été le même que celui de son adversaire, puisque les hommes de Carlos Queiroz sont eux aussi apparus bien en place, sans jamais vraiment créer le danger dans la surface adverse. Ainsi, Cristiano Ronaldo, intermittent du spectacle sur ce match, s'est créé la seule vraie occasion de la rencontre, d'une frappe de loin qui heurte le poteau de Copa Barry (11e). Il faudra donc se montrer plus efficace, lundi, face à la Corée du Nord, car il se pourrait bien que la qualification, dans ce groupe G, se joue à la différence de buts.