Le Portugal et Villarreal à la fête

  • A
  • A
Le Portugal et Villarreal à la fête
Partagez sur :

Les quarts de finale allers de la Ligue Europa disputés jeudi ont souri aux clubs portugais puisque les trois clubs engagés ont fait un bon pas vers les demi-finales: outre Benfica, qui a battu le PSV Eindhoven (4-1), Porto a écrasé le Spartak Moscou (5-1), tandis que Braga a fait match nul à Kiev (1-1). En Espagne, Villarreal s'est fait plaisir face à Twente (5-1). Bref, comme en Ligue des champions, peu de suspense au retour...

Les quarts de finale allers de la Ligue Europa disputés jeudi ont souri aux clubs portugais puisque les trois clubs engagés ont fait un bon pas vers les demi-finales: outre Benfica, qui a battu le PSV Eindhoven (4-1), Porto a écrasé le Spartak Moscou (5-1), tandis que Braga a fait match nul à Kiev (1-1). En Espagne, Villarreal s'est fait plaisir face à Twente (5-1). Bref, comme en Ligue des champions, peu de suspense au retour... Porto-Spartak Moscou 5-1 Tout juste auréolé d'un 25e titre de champion du Portugal assuré le week-end dernier suite à sa victoire sur la pelouse de son grand rival, Benfica, le FC Porto, encore en course en Coupe (il s'est cependant incliné 0-2 chez lui en demi-finale aller face à... Benfica), a fait un pas de géant vers les demi-finales de la Ligue Europa en atomisant jeudi soir le Spartak Moscou à l'issue d'un festival offensif. Si 30 secondes suffisent aux visiteurs pour se créer une première occasion par Welliton, qui ne cadre pas, Porto prend vite les commandes des opérations en se créant une succession d'occasions. A force de tenter, l'équipe d'André Villas-Boas, présenté comme le successeur de José Mourinho, fait mouche par Falcao qui reprend d'une tête plongeante un très bon centre côté gauche d'Alvaro Pereira (37e). A la pause, rien n'est joué, mais le Spartak va vivre une deuxième période cauchemardesque: la barre sauve Dykan sur un coup franc de Hulk (60e), court répit pour les Russes, puisque quatre minutes plus tard, une remise de la poitrine de Falcao permet à Varela de marquer en force (64e). C'est ensuite un corner de Moutinho qui atterrit au premier poteau sur la tête de Maicon qui marque avec l'aide involontaire de Dykan et K. Kombarov (70e). Dans la minute qui suit, les Russes marquent le but de l'espoir par D. Kombarov qui lobe astucieusement Helton (71e). Court espoir, puisque si Helton doit boxer en corner un missile d'Alex (77e), Porto accélère encore et inscrit un quatrième but par Falcao qui reprend de volée un centre parfait de l'ancien Parisien Rodriguez, tout juste entré en jeu (84e). Rassasié, Porto ? Non, surtout l'intenable Falcao qui réussit le triplé dans le temps additionnel sur un coup franc de Moutinho. Porto peut déjà préparer sa demi-finale contre... Villarreal. Villarreal-Twente 5-1 Même score en effet du côté de la grande banlieue de Valence en faveur d'une équipe de Villarreal pourtant mal entrée dans sa partie. Pendant vingt minutes, les Espagnols peinent en effet à se trouver, mais le réalisme est de leur côté, puisqu'ils trouvent l'ouverture sur leur première occasion, en l'occurrence un corner de Valero dévié au premier poteau par Catala sur la tête de Marchena qui, à bout portant, catapulte le cuir au fond des filets néerlandais (22e). Le FC Twente perd son buteur De Jong sur blessure (30e) avant de frôler le 2-0 lorsque Nilmar tente une pichenette devant Mihaylov, sur le poteau droit (34e) ! Ce n'est que partie remise pour le «Sous-Marin jaune» qui marque deux fois avant la pause: par Valero, servi par Cazorla (43e), puis Nilmar dans le temps additionnel de la tête sur une longue touche déviée de la tête par le capitaine néerlandais, Wisgerhof. A la reprise, Rossi, bénéficiant des largesses de la défense adverse, a tout son temps pour ajuster une magnifique frappe enroulée du gauche en lucarne pour le quatrième but (55e), Villareal enfonce le clou en fin de match par Nilmar encore, qui, après avoir effacé son garde du corps d'une feinte de corps, bat Mihaylov en force (80e). Dans la foulée, Cani frôle le but du match d'un lob de 40 mètres juste au-dessus (89e), Twente sauve l'honneur par Janko dans le temps additionnel de la tête sur un centre de Wisgerhof. Mais le champion des Pays-Bas ne se fait guère d'illusions en vue du match retour. Dynamo Kiev-Braga 1-1 C'est finalement le quart le plus indécis de cette Ligue Europa. En première période, le Dynamo Kiev a cru faire le plus dur en ouvrant le score par Yarmolenko sur un service de Gusev (6e), un avantage de courte durée puisque Braga, équipe surprise de ces quarts de finale, égalise très vite: sur un corner côté gauche, Vukojevic, pressé par Allan, trompe son propre gardien (13e). Le Dynamo réagit en frôlant le 2-1 sur une magnifique action collective terminée par une habile déviation de Milevskiy pour Yarmolenko dont la pichenette est sortie du bout des doigts par Artur (16e), tandis que Milevskiy, à son tour bien servi par Danilo Silva, manque le cadre (20e). Juste avant la pause, Artur brille devant Gusev (37e) et une tête piquée de Kravets (42e), Braga plie mais ne rompt pas. Au retour des vestiaires, les esprits s'échauffent avec quatre cartons jaunes distribués en deux minutes (deux dans chaque camp) par M. Kuipers, notamment pour le rentrant, l'expérimenté Shevchenko, qui commet dans la foulée une faute de débutant en continuant à jouer alors qu'il a été signalé hors-jeu, ce qui lui vaut un second carton et une expulsion, un quart d'heure seulement après son entrée en jeu à la place de Kravets (61e) ! Braga tente d'en profiter avec une frappe de peu à côté de Silvio (64e), une tête non cadrée de Lima (65e) ou ces vains essais de Miguel Garcia et Paulo Cesar (77e). A l'arrivée, ce match nul fait les affaires des Portugais qui, dans une semaine, tenteront de se qualifier pour le dernier carré où l'attend sans doute Benfica... Benfica-PSV Eindhoven 4-1 Voir l'article