Le Portugal doit confirmer

  • A
  • A
Le Portugal doit confirmer
Partagez sur :

Entre des débuts poussifs en éliminatoires de l'Euro 2012 et une victoire éclatante contre l'Espagne en amical (4-0), le Portugal cherche sa vérité. En cas de victoire contre la Norvège, qu'ils reçoivent samedi soir à Lisbonne, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, de retour en sélection, reprendraient la tête du groupe H. Dans le cas contraire...

Entre des débuts poussifs en éliminatoires de l'Euro 2012 et une victoire éclatante contre l'Espagne en amical (4-0), le Portugal cherche sa vérité. En cas de victoire contre la Norvège, qu'ils reçoivent samedi soir à Lisbonne, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, de retour en sélection, reprendraient la tête du groupe H. Dans le cas contraire... Egil Olsen n'y va pas par quatre chemins. "Pour moi, le Portugal est la meilleure équipe nationale au monde en ce moment." Pour étayer son propos, le sélectionneur norvégien s'appuie sur la démonstration réalisée par les Lusitaniens en novembre dernier, face aux champions du monde. "La meilleure preuve reste la façon dont il a battu l'Espagne 4-0", estime "Drillo". Sauf que cette victoire demande encore confirmation. Car depuis, les hommes de Paulo Bento n'ont eu que des matches amicaux à se mettre sous la dent. Pour un bilan mitigé: défaite contre l'Argentine (1-2), nul face au Chili (1-1) et victoire contre la Finlande (2-0). Avec le retour de Cristiano Ronaldo, blessé lors de ces deux dernières rencontres, le Portugal espère enclencher la vitesse supérieure dans les éliminatoires de l'Euro 2012 pour éviter d'avoir à lutter jusqu'au bout pour décrocher sa qualification, comme pour le Mondial 2010. Olsen veut "les prendre en contre" Pour le moment, la Selecçao, plombée par une entame ratée avec un match nul contre Chypre (4-4) et une défaite en Norvège (1-0), pointe à la deuxième place du groupe H, à égalité avec le Danemark et à trois points des Norvégiens. En cas de succès contre John Arne Riise et sa bande, les Portugais prendraient donc les commandes de la poule. Encore faut-il ne pas se manquer à domicile, une habitude qu'ils ont prise ces dernières années. L'addition des talents offensifs que sont Ronaldo, Nani ou encore Meireles n'avait que rarement donné sa pleine mesure avant ce fameux 17 novembre face à l'Espagne. Paulo Bento espère que son équipe va rester sur cette "dynamique", et "faire le jeu, sans précipitation". Il faudra bien cela face à une équipe Norvégienne qui sera certainement regroupée, et difficile à contourner. "Le Portugal est favori, mais je suis optimiste, juge Olsen, interrogé sur le site de l'UEFA. Nous pouvons prendre un point, et même gagner. Le Portugal doit l'emporter contre nous, et cela peut être à notre avantage. Nous les affronterons avec certains des secteurs dans lesquels nous sommes meilleurs: la discipline et l'organisation défensive. Ils peuvent posséder le ballon 65%, voire 70% du temps. Nous devrons chercher à les prendre en contre." Pour faire douter les Portugais...