Le père de Wayne Rooney arrêté

  • A
  • A
Le père de Wayne Rooney arrêté
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le père du joueur a été interpellé dans le cadre d'une enquête sur un match truqué.

Alors que l'équipe d'Angleterre doit affronter le Monténégro, vendredi, en éliminatoires de l'Euro 2012, Wayne Rooney se retrouve malgré lui au cœur de l'actualité. Son père, Wayne senior, âgé de 48 ans, a en effet été arrêté dans le cadre d’une enquête sur un match truqué, en compagnie de sept autres personnes habitant Liverpool ou sa banlieue. Parmi ces sept autres personnes, figurerait également Richie Rooney... l'oncle de Wayne.

Ouverture de "The Sun" (930)

© Capture thesun.co.uk

Une neuvième personne a été interpellée à Glasgow. Il s'agit d'un joueur professionnel du club écossais de Motherwell, Steve Jennings, qui a grandi à Liverpool et qui a évolué à Tranmere, club de la région du Merseyside. C'est lui qui se trouve au cœur de cette histoire échappée d'un mauvais polar à l'anglaise.

Un carton rouge qui éveille des soupçons

Le 14 décembre 2010, Motherwell reçoit Hearts en championnat d'Ecosse. Jennings, déjà averti d'un carton jaune, est exclu directement après avoir commis une nouvelle faute et proféré des insultes à l'encontre de l'arbitre. Dans le même temps, l'association des bookmakers britanniques relève un taux anormal de paris sur l'exclusion d'un joueur. La police soupçonne alors Jennings d'avoir délibérément cherché à être exclu.

Un communiqué de la fédération écossaise explique que de "très fortes irrégularités" entourent cette rencontre de décembre 2010. "Alors que l'enquête implique plusieurs autres personnes en dehors de l'Ecosse, il est important de souligner que les preuves accumulées dans cette affaire ne permettent de conclure à l'implication que d'un seul Ecossais", explique ce communiqué. "Le Motherwell FC est au courant de la situation et apportera une réponse en fonction. La fédération ne fera pas d'autre déclaration à ce stade." Le père et l’oncle de Rooney ont été libérés sous caution dans l'après-midi.

La famille Rooney comme la famille Terry

Ce n'est pas la première fois que des parents de stars de la Premier League se retrouvent dans la rubrique faits divers. En mars 2009, la mère et la belle-mère du défenseur de Chelsea John Terry avaient été interpellées pour vols à l'étalage. Dans leurs sacs, des montres, quelques vêtements mais également des bonbons et de la nourriture pour chiens. Avec ses 150.000 euros par semaine, Terry a pourtant les moyens de mettre sa famille à l'abri du besoin. C'est encore plus vrai pour Wayne Rooney, qui est devenu en novembre 2010 le joueur le mieux payé de la planète avec un salaire évalué à 14 millions d'euros.