Le nouveau sacre de Rossi

  • A
  • A
Le nouveau sacre de Rossi
Partagez sur :

MOTO - Troisième du Grand Prix de Malaisie dimanche, Valentino Rossi a décroché son 7e titre de champion du monde en MotoGP.

Si le Grand Prix de Malaisie a été remporté dimanche par Casey Stoner, c'est bien Valentino Rossi, troisième de l'épreuve, qui a décroché le titre de champion du monde en MotoGP. L'Italien, qui dispose de 41 points d'avance sur Jorge Lorenzo, ne peut plus être rejoint lors de la dernière manche de la saison disputée en Espagne. C'est le neuvième titre de la carrière du "Docteur", le septième dans la catégorie reine. Valentino Rossi est bien le roi incontesté de la MotoGP des années 2000. Champion du monde à cinq reprises entre 2001 et 2005, le pilote italien n'a abandonné son trône que deux saisons en 2006 (Nicky Hayden,) et 2007 (Casey Stoner). De nouveau titré en 2008, Le Doctor a remis ça cette saison, à l'issue d'un combat sans merci avec son coéquipier chez Yamaha et probable successeur au sommet de la hiérarchie mondiale, Jorge Lorenzo.Le natif d'Urbino s'est assuré le titre suprême dimanche à l'occasion du Grand Prix de Malaisie. Troisième de la course, derrière Casey Stoner et Dani Pedrosa, mais devant Lorenzo, l'homme aux neufs titres mondiaux, toutes catégories confondues, dispose en effet de 41 points d'avance sur le pilote ibérique avant l'ultime manche de la saison disputée dans deux semaines en Espagne et ne peut donc plus être rejoint.Rossi: "Une année difficile"Vainqueur de sept Grand Prix cette saison, Rossi savourait son nouveau titre à l'issue de la course. "Ce fut une année difficile. Cette épreuve a reflété l'ensemble de la saison: très difficile, avec des erreurs, et certains résultats décevants. Mais j'ai remporté six manches, j'ai été cohérent et cela se solde par un nouveau titre de champion du monde. Je remercie toute l'équipe et tous ceux qui m'ont aidé", a-t-il expliqué sur l'antenne de la chaîne Mediaset.Deuxième à l'issue des qualifications samedi sur le circuit de Sepang, Jorge Lorenzo a finalement dû s'élancer en dernière position en raison d'un problème technique décelé lors du tour de chauffe qui l'a empêché de s'installer sur la grille à temps. Du coup, le Majorquin n'a pu faire mieux que quatrième. Au pied du podium en 2008 à l'occasion de sa première saison en MotoGP, le double champion du monde en 250cc (2006, 2007), vainqueur de quatre Grands Prix cette saison, est assuré cette année de finir sur le podium. Son ascension ne fait sûrement que commencer...