Le Nigeria termine sur le podium

  • A
  • A
Le Nigeria termine sur le podium
@ Reuters
Partagez sur :

CAN 2010 - Le Nigeria a battu l'Algérie (1-0) lors du match pour la troisième place.

CAN 2010 - Le Nigeria a battu l'Algérie (1-0) lors du match pour la troisième place. A la veille de la grande finale entre l'Egypte et le Ghana, la Coupe d'Afrique des Nations 2010 a dévoilé une partie de son tableau d'honneur. Et c'est le Nigeria qui a récolté la première récompense en remportant ce samedi le match pour la troisième place face à l'Algérie (1-0). Un succès qui efface en partie la défaite en demi-finales contre les Black Stars du Ghana (0-1). Depuis leur titre en 1994, le deuxième de leur histoire après celui obtenu en 1980, les Nigérians ont grimpé cinq fois sur le podium de la compétition. Des résultats qui témoignent de la régularité des Super Eagles au sommet de la hiérarchie continentale depuis plus de quinze ans. Cette expérience des grands rendez-vous, voilà sans doute l'ingrédient qui a manqué aux Algériens pour aller plus loin. Mais après leur qualification pour la Coupe du monde sud-africaine, les Fennecs ont retrouvé les demi-finales pour la première fois depuis leur seul et unique titre en 1990. Preuve que cette équipe progresse et progressera encore, surtout après son passage à la pointe septentrionale de l'Afrique en juin prochain. Amputée de Belhadj et Chaouchi, deux éléments importants de l'effectif, expulsés en demi-finales contre l'Egypte, l'Algérie n'avait peut-être plus les ressources morales pour rebondir. Les hommes de Rabah Saadane étaient encore minés par la sévère défaite concédée contre les Pharaons (0-4), un match marqué par de nombreuses erreurs d'arbitrage en leur défaveur. Obinna, la transversale puis le but Ce samedi, pas de décision étrange à déplorer, seulement une victoire logique du Nigeria. Obinna ruinait à lui seul les derniers espoirs algériens de quitter l'Angola la tête haute. L'attaquant de Malaga s'amusait au milieu de la défense des Fennecs, composée de Zaoui et Bougherra. Après une première alerte dès la 10e minute et un tir croisé dévié en corner, le Nigérian ratait l'immanquable au début de la seconde période. Au départ de l'action, un coup franc puissant de Taiwo était repoussé par Zemmamouche dans les pieds d'Obinna, dont le tir à bout portant heurtait la barre transversale (51e). Un échec sans conséquence sur son moral puisqu'il trouvait la faille quelques minutes plus tard, profitant du laxisme des défenseurs pour entrer dans la surface et battre le portier algérien (1-0, 55e). Forts de cet avantage au tableau d'affichage, les Super Eagles géraient la fin de rencontre, seulement perturbés par des intrusions pas vraiment dangereuses de Ghezzal (75e et 79e), Bougherra (87e) et Saïfi (90e).