Le mystère Williams

  • A
  • A
Le mystère Williams
Partagez sur :

Reverra-t-on les soeurs Williams sur le circuit ? Serena, Venus ou les deux ? Au terme d'une saison qu'elles ont dû interrompre précipitamment en raison de blessures, les Sisters laissent planer le doute quant à leurs retours prochains au plus haut niveau. D'autant que leurs occupations hors tennis prennent de plus en plus de place et que la communication sur le sujet reste assez minimaliste.

Reverra-t-on les soeurs Williams sur le circuit ? Serena, Venus ou les deux ? Au terme d'une saison qu'elles ont dû interrompre précipitamment en raison de blessures, les Sisters laissent planer le doute quant à leurs retours prochains au plus haut niveau. D'autant que leurs occupations hors tennis prennent de plus en plus de place et que la communication sur le sujet reste assez minimaliste. L'une, Serena, n'a plus joué depuis Wimbledon, l'autre, Venus, depuis l'US Open. Quand les reverra-t-on sur les courts ? Bonne question. Si les deux soeurs, qui totalisent en simple vingt titres du Grand Chelem, ont manifesté leurs intentions de revenir à la compétition l'année prochaine, le doute est aujourd'hui permis. Serena, 29 ans, n'est plus réapparue depuis son titre à Wimbledon. Aux dernières nouvelles, son retour n'est pas prévu avant avril prochain, soit plus de neuf mois après son dernier match officiel. Qui pensait que son entaille au pied, après avoir marché sur des bris de verre dans un restaurant de Munich en juillet dernier, allait causer une indisponibilité si longue ? Opérée une première fois, la cadette des Sisters a dû repasser sur le billard fin novembre..."Le fait de m'entraîner si intensément et si tôt n'a fait qu'aggraver ma blessure", avait-t-elle alors déclaré avant d'indiquer qu'elle souhaitait "de toutes (ses) forces revenir sur les courts." Déjà certaine de ne pas défendre son titre à Melbourne en janvier prochain, l'ancienne n°1 mondiale, désormais quatrième, aurait fixé son retour à avril, un mois avant Roland-Garros. De plus en plus occupée par ses activités extra-sportives, Serena, entre spots publicitaires et opérations pour des associations caritatives, retrouvera-t-elle la motivation pour revenir à son meilleur niveau après avoir déjà tout gagner ? Sa communication, très limitée sur le sujet, renforce les interrogations. Venus: "Nous n'avons pas besoin que les gens soient désolés pour nous" En 2010, Serena, qui jusqu'à preuve du contraire demeure la meilleure joueuse du monde lorsqu'elle est en pleine possession de ses moyens physiques, n'a disputé que six tournois. Sa grande soeur Venus seulement trois de plus. Elle aussi de plus en plus en retrait du circuit, l'aînée des Williams, passionnée par la mode, s'est pourtant également montrée performante lors de ses rares apparitions (titres à Dubaï et Acapulco, finales à Miami et Madrid). Stoppée par une blessure au genou, elle n'a plus joué depuis sa défaite en demi-finale de l'US Open face à Kim Clijsters. Elle assure néanmoins tout mettre en oeuvre pour recouvrer la plénitude de ses moyens mais aucune date de retour n'est connue. "Serena et moi sommes bien, a-t-elle précisé il y a peu devant la presse. Nous n'avons pas besoin que les gens soient désolés pour nous. Je travaille actuellement pour guérir correctement." Venus, trentenaire depuis le mois de juin, demeure n°5 à la WTA en cette fin d'année malgré une saison très chaotique. Comme pour sa soeur, sa motivation sera la clé d'un retour plus que souhaitable pour un tennis féminin en manque de joueuses charismatiques. Les Sisters n'ont de toute évidence plus beaucoup d'années devant elles pour jouer les terreurs sur le circuit. Mais encore largement le niveau pour marquer 2011 de leurs empreintes.