Le Mondial 2022 en hiver ?

  • A
  • A
Le Mondial 2022 en hiver ?
Partagez sur :

Si attribuer la Coupe du monde 2022 au Qatar était déjà une surprise, programmer le tournoi en hiver l'est tout autant. L'idée commence à faire son chemin, portée par la voix de Sepp Blatter, le président de la Fifa, qui souhaite protéger les joueurs de la chaleur accablante régnant en été au Moyen-Orient. Il faudrait alors complètement réaménager le calendrier des championnats de clubs.

Si attribuer la Coupe du monde 2022 au Qatar était déjà une surprise, programmer le tournoi en hiver l'est tout autant. L'idée commence à faire son chemin, portée par la voix de Sepp Blatter, le président de la Fifa, qui souhaite protéger les joueurs de la chaleur accablante régnant en été au Moyen-Orient. Il faudrait alors complètement réaménager le calendrier des championnats de clubs. Et si la Coupe du monde 2022, organisée au Qatar, se jouait en hiver ? L'hypothèse peut faire sourire, mais elle n'est pourtant pas à prendre à la légère. La chaleur écrasante qui règne en été dans le Golfe persique, avec des températures moyennes qui avoisinent les 40°C, pourrait pousser la Fifa à déplacer l'évènement dans le calendrier pour bénéficier de conditions météorologiques plus clémentes. "Je m'attends à ce qu'elle se déroule en hiver parce que quand vous jouez au football, vous devez protéger les principaux acteurs, les joueurs", a ainsi expliqué ce vendredi à Doha, Sepp Blatter, le président de l'instance internationale, en marge du coup d'envoi de la Coupe d'Asie. Lors de l'attribution du Mondial 2022 au Qatar, en décembre dernier, quelques personnalités de renom s'étaient prononcées pour un tournoi organisé en janvier. C'est le cas de Michel Platini, le président de l'UEFA, de Franz Beckenbauer, membre du comité exécutif de la Fifa, et des sélectionneurs allemand et italien, Joachim Löw et Fabio Capello. Il est vrai que les exemples ne manquent pas, et la Coupe d'Asie qui débute ce vendredi au Qatar pourrait servir de premier test. La Coupe d'Afrique des Nations, qui a lieu tous les deux ans, se tient également à cette période de l'année pour éviter aux joueurs de subir les fortes chaleurs estivales. Mais le noeud le plus épineux concerne les championnats de clubs. Si la décision est prise de programmer le tournoi en hiver, la Fifa devra se concerter avec les fédérations nationales et les ligues professionnelles pour aménager le calendrier, ce qui voudrait dire stopper les compétitions pendant une période d'au moins deux mois. "Nous avons du temps pour étudier la question, ce n'est que dans onze ans. Mais nous devons choisir la meilleure période pour organiser cette Coupe. Soit en janvier, soit en fin d'année", a précisé Blatter, qui s'en remettra au Comité exécutif de la Fifa pour trancher la question. Et ce n'est pas gagné...