Le Mondial 2017 en France !

  • A
  • A
Le Mondial 2017 en France !
Partagez sur :

La France accueillera l'édition 2017 du championnat du monde, a annoncé la Fédération internationale, jeudi, à Saõ Paulo. Opposée au Danemark, l'organisation tricolore a raflé la mise, un an après son échec pour le Mondial 2015. Une bonne nouvelle, notamment dans l'optique d'un développement des infrastructures sur le territoire.

La France accueillera l'édition 2017 du championnat du monde, a annoncé la Fédération internationale, jeudi, à Saõ Paulo. Opposée au Danemark, l'organisation tricolore a raflé la mise, un an après son échec pour le Mondial 2015. Une bonne nouvelle, notamment dans l'optique d'un développement des infrastructures sur le territoire. Seize ans après 2001, la France accueillera donc de nouveau le Mondial de handball masculin. La Fédération internationale de handball (IHF) a en effet décidé d'accorder l'organisation du championnat du monde 2017 à la France. Une décision prise jeudi, à Saõ Paulo, en marge du Mondial féminin, qui a recueilli l'unanimité des suffrages. La candidature tricolore a donc été jugée largement plus convaincante que celle du Danemark, alors que le dossier norvégien était arrivé après les délais fixés par l'IHF. Un an après l'échec de la candidature pour 2015, cette désignation est beau lot de consolation pour la France qui avait été devancée par le Qatar et avait eu du mal à digérer cette défaite. "Bien évidemment, je ne peux être que très heureux, je suis ému !, a commenté Joël Delplanque, le président de la Fédération française de handball, après l'annonce officielle faite par Hassan Mustafa, le président de la fédération internationale (IHF) jeudi. C'est un fabuleux hommage pour le handball, cela prouve la reconnaissance que l'on nous porte, notamment au vu des résultats de nos équipes de France. Ce sera un formidable outil de développement pour notre sport qui doit prendre une ampleur internationale". Effectivement, l'organisation du Mondial dans l'Hexagone va enfin permettre à la France de se doter de structures plus modernes. Alors que le handball tricolore connaît un véritable âge d'or grâce à l'incroyable réussite de son équipe nationale masculine - désormais imitée par son homologue féminine -, la discipline doit se développer sur un plan national. Une évolution qui passe inévitablement par la construction de grandes salles de sport, afin de sortir le handball des gymnases ou salles polyvalentes dans lequel il est encore cantonné. Les infrastructures actuelles sont en effet désuètes, puisque seul Montpellier, et à moindre échelle Chambéry, disposent d'une Arena récente, Bercy commençant sérieusement à faire son âge (inauguration en 1984). De nouvelles salles en perspectives Les Français ont élaboré un projet ambitieux de près de 14 millions d'euros, visant à réunir 500.000 spectateurs sur l'ensemble de la compétition. Pour cela, la FFHB compte bien s'appuyer sur un nouveau réseau d'Arenas de Bordeaux à Dunkerque, en passant par Orléans. On devrait notamment voir le Grand Stade de Lille posséder une configuration handball, avec 29.000 places, où un projet commun handball-rugby du côté de Nanterre, initié par le Racing-Métro 92, avec une capacité de 25.000 sièges. Comme à Nanterre, la Fédération française de handball ne compte donc pas avancer seule, et espère compter sur les autres Fédérations, et notamment le basket et le volley, eux aussi en manque de salles, pour s'offrir de nouveaux écrins. Le retrait de la candidature française pour l'Euro 2015 de basket, annoncé mercredi, n'est cependant pas une bonne nouvelle dans l'optique d'une telle synergie. Les communautés urbaines seront également mises à contribution, puisque les salles auront également une utilisation en configuration spectacle. Le Mondial 2017 lance en tout cas ce projet ambitieux sur de bons rails...