Le Milan tient tête au Barça

  • A
  • A
Le Milan tient tête au Barça
Partagez sur :

Champion d'Europe, le FC Barcelone débutait la défense de son titre par un choc face à l'AC Milan, mardi au Camp Nou. Surpris d'entrée par un but de Pato (1e), les Catalans avaient cru faire le plus dur en reprenant l'avantage grâce à des réalisations de Pedro (36e) et David Villa (50e). Mais Thiago Silva a offert un point très précieux aux Rossoneri en égalisant en toute fin de match (2-2).

Champion d'Europe, le FC Barcelone débutait la défense de son titre par un choc face à l'AC Milan, mardi au Camp Nou. Surpris d'entrée par un but de Pato (1e), les Catalans avaient cru faire le plus dur en reprenant l'avantage grâce à des réalisations de Pedro (36e) et David Villa (50e). Mais Thiago Silva a offert un point très précieux aux Rossoneri en égalisant en toute fin de match (2-2). En déplacement au Camp Nou, mardi à l'occasion de la 1ère journée de la phase de poules de la Ligue des champions, l'AC Milan avait à coeur de prouver qu'il était en mesure de bousculer le grand Barça, malgré l'absence de son attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic, touché à la cuisse. Et le club lombard, accroché vendredi par la Lazio pour son premier match de la saison en Serie A (2-2), a parfaitement rempli sa mission. S'ils n'ont pas vraiment rivalisé dans le jeu, laissant la possession du ballon aux Blaugrana, les Rossoneri ont su faire preuve de réalisme pour décrocher un point quasi-inespéré (2-2). La rencontre avait d'ailleurs parfaitement commencé pour les hommes de Massimo Allegri, avec une inspiration de Pato. Servi au centre du terrain, le Brésilien place une accélération dont il a le secret pour laisser sur place la défense centrale catalane, composée de Sergio Busquets et Javier Mascherano, pour battre en un contre un Victor Valdes (0-1, 1e). Cueillis à froid, les hommes de Pep Guardiola mettent pourtant rapidement le pied sur le ballon pour ne quasiment plus le lâcher (plus de 72 % de possession de balle pour le Barça sur l'ensemble du match). Thiago Silva fait taire le Camp Nou Comme souvent dans la difficulté, les Catalans s'en remettent à leur star Lionel Messi pour sortir de ce faux pas. Mais quand Christian Abbiati n'est pas là pour détourner ses tentatives (13e, 29e), l'Argentin trouve le poteau sur coup franc (19e). Il en faut plus toutefois pour déstabiliser le double Ballon d'Or qui va offrir l'égalisation à Pedro sur une nouvelle action de très grande classe. Servi à l'entrée de la surface, Messi, comme Pato en début de match, accélère au milieu de trois adversaires, dépose Ignazio Abate sur la gauche de la surface et centre à ras de terre au second poteau pour l'international espagnol, qui n'a plus qu'à pousser le cuir au fond des filets (1-1, 35e). La tête sous l'eau, l'AC Milan est tout proche d'encaisser un deuxième but dès le retour des vestiaires, mais Abbiati est encore là pour détourner la tentative de Xavi. Ce n'est toutefois que partie remise pour les Catalans, car, sur un coup franc très bien placé à l'entrée de la surface, David Villa enroule parfaitement sa frappe dans la lucarne (2-1, 50e). La victoire ne semble désormais plus pouvoir échapper au Barça, qui monopolise toujours le ballon et gère tranquillement son avantage. Mais c'était sans compter sur la réaction d'orgueil des Milanais. Alors que l'on aborde le temps additionnel, sur un corner tiré côté droit par Clarence Seedorf, Thiago Silva s'élève plus haut que tout le monde pour crucifier Valdes et offrir le point du nul au club lombard qui n'en espérait pas tant (2-2, 90e). De son côté, le Barça, accroché sur la pelouse de la Real Sociedad samedi (2-2), concède un deuxième match nul consécutif. Ce qui ne lui est pas arrivé souvent ces derniers temps (seulement deux fois la saison dernière). Autre mauvaise nouvelle pour les Catalans, Andres Iniesta, touché à la cuisse gauche, sera indisponible un mois.