Le Milan en embuscade

  • A
  • A
Le Milan en embuscade
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - Calé derrière l'Inter et la Roma, le Milan AC croit toujours au Scudetto.

SERIE A - Calé derrière l'Inter et la Roma, le Milan AC croit toujours au Scudetto. Les Rossoneri pourraient s'en mordre les doigts. De ne pas avoir su profiter du fléchissement de l'Inter Milan en tête de la Serie A. Alors que la place de leader lui tendait les bras, l'AC Milan a calé, concédant le nul à San Siro face à Naples (1-1), lors de la 29e journée. Puis enchaînant deux nouveaux matches sans victoire, à Parme (1-0), puis face à la Lazio (1-1). Un surplace immédiatement sanctionné par l'AS Roma qui lui a ravi la place de dauphin et de rival le plus dangereux de l'Inter Milan. Mais à six journées du verdict final, les hommes de Leonardo ne sont finalement qu'à trois longueurs. Et donc toujours en vie dans la course au titre. Le succès décroché à Cagliari le week-end dernier (2-3), venu enrayer cette spirale négative, représente ainsi pour les Milanais le point de départ de ce qu'ils espèrent être une chevauchée vers le Scudetto. "Il reste toujours six matches à jouer, soit dix-huit points en jeu, confie Adriano Galliani sur le site officiel du club lombard. Il y a onze ans, nous avions remporté nos sept derniers matches avant de remporter le titre (avec un point d'avance sur la Lazio, ndlr). Alors qui sait..." Reste que l'AC Milan devra aussi compter sur un accroc de l'Inter Milan et de l'AS Roma. Car plus aucune confrontation directe entre ces équipes n'est au programme... Ronaldinho: "Nous focaliser sur notre propre travail" L'AC Milan n'a donc pratiquement plus de jokers et doit viser le carton plein, car il est difficile d'imaginer Nerazzurri et Giallorossi s'incliner chacun à deux reprises d'ici le mois de mai. "Tous les matches jusqu'à la fin de saison sont comme des finales pour nous. Nous devons uniquement nous focaliser sur notre propre travail pour avancer", prévient ainsi Ronaldinho sur Milan Channel. En l'absence de Pato, écarté des terrains pendant encore un mois, l'ancien barcelonais compte se montrer encore plus décisif. Ressuscité cette année, le Brésilien, auteur de 11 buts cette saison et de 16 passes décisives, ne se cache plus. "C'est important de marquer, mais mon travail est d'assister mes coéquipiers, explique "Ronnie" l'altruiste. Je suis heureux de ce que je fais, mais la joie du buteur me manque." Une première occasion de combler ce vide lui sera offerte dimanche face à Catane... Mais pendant que l'Inter, peut-être encore la tête à la Ligue des champions, sera en danger à Florence, l'AC Milan doit bien se garder de prendre de haut la solide formation de Sinisa Mihajlovic, revigorée par l'arrivée de Maxi lopez cet hiver.