Le meilleur de Parker

  • A
  • A
Le meilleur de Parker
Partagez sur :

Rarement Tony Parker aura été aussi majestueux en équipe de France que lors du match contre l'Allemagne (76-65), vendredi soir à Siauliai, dans le groupe B de l'Euro 2011. Le meneur tricolore est dans la forme de sa vie et ça se voit ! "Quand je me sens bien, j'ai l'impression que je peux tout faire sur un terrain", assure-t-il. Qu'il continue sur ce rythme-là, et les Bleus iront loin.

Rarement Tony Parker aura été aussi majestueux en équipe de France que lors du match contre l'Allemagne (76-65), vendredi soir à Siauliai, dans le groupe B de l'Euro 2011. Le meneur tricolore est dans la forme de sa vie et ça se voit ! "Quand je me sens bien, j'ai l'impression que je peux tout faire sur un terrain", assure-t-il. Qu'il continue sur ce rythme-là, et les Bleus iront loin. Il a beau tout donner sur le terrain et en dehors, allant même jusqu'à effectuer la tournée des chambres dans l'hôtel champêtre des Bleus à Siauliai pour remotiver les troupes, Tony Parker est infatigable. Ses trois premières sorties dans cet Euro 2011 sont remarquables d'intensité, de régularité, d'efficacité. D'abord essentiel contre la Lettonie, puis précieux face à Israël, le meneur de jeu tricolore a été monstrueux devant l'Allemagne (76-65), vendredi soir, offrant aux Bleus de très grandes chances de terminer à l'une des trois premières places du groupe B qualificatives pour le deuxième tour. Et les 32 points qu'il a inscrits ne suffisent pas à résumer sa prestation. "Il a fait un match incroyable", a reconnu Dirk Nowitzki, MVP des dernières NBA Finals avec les Dallas Mavericks. "Il s'est vraiment enflammé", a renchéri Joakim Noah. Ali Traoré, lui, l'a trouvé "extraordinaire". Même Vincent Collet, d'habitude si mesuré, l'a jugé "stratosphérique" (avec l'accent américain du commentateur George Eddy). Autant de superlatifs qui sont justifiés. Car oui, Tony Parker a scoré et aidé les siens à revenir au score après une entame compliquée. Mais ensuite, il a aussi parfaitement contrôlé le tempo du match, rendant une copie très propre avec un 11/20 aux tirs agrémenté de 6 passes, 4 rebonds, 2 interceptions et seulement 1 balle perdue en 33 minutes. Parker: "C'est comme ça que je joue quand je suis à San Antonio...""Il a été très important pour rassurer tout le monde", a apprécié le sélectionneur des Bleus. Il a plané. Il commence de mieux en mieux à alterner ses exploits - on n'a pas attendu cette année pour le voir en faire - mais aussi à jouer sur des choses à l'européenne. Il regarde par exemple de plus en plus les ouvertures sur pick and roll, il regarde les ailiers à l'opposé. Et on a besoin de ça." Meilleur marqueur du championnat d'Europe (28 points de moyenne) et deuxième meilleur passeur derière Milos Teodosic (7 passes), "TP" confirme qu'il est dans une forme optimale, bien décidé à guider les Bleus jusqu'aux Jeux Olympiques de Londres. Un objectif qui lui est cher. "Je me sens vraiment bien, a-t-il assuré quelques instants après la victoire contre la Mannschaft. En 2005 et 2007, je sortais d'un titre avec les Spurs en NBA et j'étais un peu fatigué quand j'arrivais en équipe de France. Mais j'ai toujours voulu jouer avec les Bleus. Là, je pense que je suis dans ma meilleure forme depuis 2003. C'est comme ça que je joue quand je suis à San Antonio et je suis content de pouvoir enfin le montrer en équipe de France. Quand je me sens bien, j'ai l'impression que je peux tout faire sur un terrain. J'essaie à la fois de faire jouer l'équipe et d'être moi-même agressif, en choisissant bien mes moments. J'ai vraiment l'impression que je suis à 100%." Voire même un peu au-delà...