Le Mans reste en course

  • A
  • A
Le Mans reste en course
Partagez sur :

A la lutte pour une place en play-offs, les Manceaux ont réalisé une belle opération vendredi soir en s'imposant tranquillement sur le parquet de Villeurbannais en manque de rythme (81-70), en ouverture de la 24e journée. Grâce à ce succès, le MSB se repositionne et revient à une victoire de l'Asvel, qui compte un match en moins.

A la lutte pour une place en play-offs, les Manceaux ont réalisé une belle opération vendredi soir en s'imposant tranquillement sur le parquet de Villeurbannais en manque de rythme (81-70), en ouverture de la 24e journée. Grâce à ce succès, le MSB se repositionne et revient à une victoire de l'Asvel, qui compte un match en moins. Retrouver deux des plus gros budgets de Pro A toujours à la lutte pour une qualification en play-offs à sept journées de la fin du championnat peut surprendre. C'est pourtant la situation dans laquelle l'Asvel et Le Mans se trouvent à l'entame de l'emballage final. Leur affrontement vendredi soir, en match avancé de la 24e journée, a lui contredit les quelques certitudes engrangées lors de leurs dernières sorties. Ce sont effectivement les Manceaux, pourtant guère en réussite en ce moment, qui ont pris le meilleur sur des Villeurbannais qui avaient eux bien remonté la pente, notamment depuis l'arrivée de Pops Mensah-Bonsu, encore excellent à l'Astroballe (14 points et 13 rebonds). Battus au final de 11 points (70-81), les hommes de Nordhine Ghrib restent en position favorable pour disputer les play-offs mais ils ont manqué une belle occasion d'écarter une équipe qui jouait presque sa peau sur cette rencontre. L'Asvel pas dans le rythme Mais il faut croire que les treize jours sans match et l'évident manque de rythme qui en a découlé a certainement handicapé des Rhodaniens qui n'auront mené, en tout et pour tout, que deux minutes (les premières), et au final perdu beaucoup trop de ballons (12 à la pause, 20 au final) pour espérer quoi que ce soit face à des Sarthois remontés. Défaits lors de leurs deux dernières sorties en championnat et surtout lors de leurs sept dernières rencontres hors de leurs bases toutes compétitions confondues, ils savaient que tout autre résultat qu'une victoire compromettrait grandement leurs chances de voir les play-offs, pour la première fois depuis... 14 ans ! Antoine Diot, un temps incertain, (11 points à 1/5 aux tirs mais 6/7 aux lancers et 6 interceptions), Alex Acker (17 points, 7 rebonds et 6 passes) et leurs coéquipiers n'auront finalement jamais tremblé. Avec déjà un large écart à la pause (41-29) qui, malgré un réveil des locaux (44-50, 28e) dans le sillage de Matt Walsh (17 points et 7 passes), ne se démentait pas. Voilà donc le MSB, qui accueillera Vichy lors de la prochaine journée, à une victoire de ses adversaires du soir, des Villeurbannais qui comptent néanmoins un match en moins, face à Gravelines mardi prochain. Autant de points qui risquent de coûter très cher dans quelques semaines.