Le Mans renoue avec la victoire

  • A
  • A
Le Mans renoue avec la victoire
Partagez sur :

Au terme d'un match d'une rare pauvreté, Le Mans a pris le meilleur sur Boulogne-sur-Mer (1-0), samedi, lors de la 13e journée de Ligue 2. La première victoire en championnat depuis un mois pour les joueurs d'Arnaud Cormier, qui sortent de la zone rouge à la faveur d'une meilleure différence de buts qu'Arles-Avignon et Lens. L'USBCO connaît pour sa part un coup d'arrêt qui le laisse en 13e position, avec deux points d'avance sur son bourreau du jour.

Au terme d'un match d'une rare pauvreté, Le Mans a pris le meilleur sur Boulogne-sur-Mer (1-0), samedi, lors de la 13e journée de Ligue 2. La première victoire en championnat depuis un mois pour les joueurs d'Arnaud Cormier, qui sortent de la zone rouge à la faveur d'une meilleure différence de buts qu'Arles-Avignon et Lens. L'USBCO connaît pour sa part un coup d'arrêt qui le laisse en 13e position, avec deux points d'avance sur son bourreau du jour. Pensionnaires de Ligue 1 il y a encore un an et demi, Le Mans et Boulogne-sur Mer luttent cette saison pour ne pas descendre en National. Et ça se voit. Cette confrontation entre le 19e et le 12e de Ligue 2 avant le coup d'envoi de la 13e journée s'est révélée pauvre. En buts, en occasions, en justesse technique... Bref, en tout. Mais dans cet océan de médiocrité, Le Mans retiendra tout de même ce but salvateur de son jeune milieu de terrain Kervens Belfort, pour arracher sa première victoire en championnat depuis un mois. Entré à la 55e minute de jeu à la place d'un Fredrik Stromstad plus que maladroit, l'international haïtien fixait Ovidy Karuru avant de décocher une frappe du gauche qui mystifiait Régis Gurtner (90e+2). Un but tardif mais logique au vu de la domination mancelle dans une MMArena bien vide. Diarra avait été le premier à alerter le portier boulonnais d'une tête (4e), avant que Stromstad ne manque le cadre à deux reprises. D'abord sur un tir de Modibo Diarra contré, où le ballon lui revenait dessus (25e). Puis sur une tentative personnelle (27e). Diarra, lui aussi, manquait le cadre un peu plus tard (31e). Côté adverse, l'USBCO ne s'est montré dangereux que sur une frappe du gauche de Virgile Rèset, renvoyée par Georgi Makaridze (39e), puis sur une tête d'Alexis Allart proche du cadre (61e). Boulogne-sur-Mer voit donc sa série de deux succès consécutifs s'achever en Sarthe, et n'est plus qu'à deux longueurs de la zone des relégables qu'il a fréquenté en début de saison et dont il a eu du mal à sortir. "Moi, je regarde vers le bas et non vers le haut", nous avait confié le coach nordiste, Pascal Planque, avant le match. Et il a bien raison.