Le Mans n'est pas guéri

  • A
  • A
Le Mans n'est pas guéri
@ Maxppp
Partagez sur :

PRO A - Le Mans, leader, s'incline face à Poitiers, vendredi (81-71).

PRO A - Le Mans, leader, s'incline face à Poitiers, vendredi (81-71). Ces Manceaux sont malades. Alors qu'on les pensait sur la voie de la guérison après leurs deux victoires, face à Chalon, la semaine passée, et l'Aris Salonique en Eurocoupe mardi, les hommes de J.D. Jackson se sont de nouveau pris les pieds dans le tapis, vendredi, en match avancé de la 22e journée (81-71). Le visiteur du soir, Poitiers, n'avait pourtant rien d'effrayant pour le public d'Antarès. Mais, sans faire de bruit, les Poitevins sont finalement passés devant en fin de match pour s'imposer et faire un pas immense vers le maintien. Pour les Sarthois en revanche, le souffle de Cholet se fait de plus en plus pressant. Le match commence pourtant bien pour les Manceaux, qui mènent de dix points après le premier quart-temps (21-11, 10e). Mais les joueurs de Ruddy Nelhomme ne comptent pas courber l'échine et parviennent à rester dans le match avec notamment un Kenny Younger hyperactif dans la peinture avec 19 points et 9 rebonds au final (21-21, 15e). Le Mans, porté par un Marc Salyers enfin en chaleur avec 20 points au compteur, parvient tout de même à repartir devant et à rejoindre les vestiaires avec une petite avance (36-31, 20e). De retour sur le parquet, les Sarthois continuent d'appuyer sur le champignon, avec un Dewarick Spencer maladroit malgré un rendu de points honorable puisqu'il marque 18 points à 5/17 aux tirs (54-47, 30e). On se dirige alors vers une victoire mancelle, mais la rébellion poitevine est lancée (64-64), et c'est Lamine Kanté qui lance une banderille décisive à trois points (64-69, 37e), avant que Tommy Gunn le bien-nommé, 19 points au final, n'assure la victoire sur la ligne de lancer-franc (71-81). Pour Le Mans, c'est la deuxième défaite consécutive sur le parquet d'Antarès.