Le Mans : gros accident pour McNish

  • A
  • A
Le Mans : gros accident pour McNish
Son Audi N.3 n’a pas survécu au choc, le pilote, lui, s’en sort indemne.@ YOUTUBE
Partagez sur :

VIDEO - Son Audi N.3 n’a pas survécu au choc, le pilote, lui, s’en sort indemne.

Grosse frayeur mais pas de mal. L'Audi N.3 a eu un gros accident avant la fin de la première heure des 24 Heures du Mans, provoquant une intervention de la voiture de sécurité, et son pilote britannique Allan McNish est indemne.

L'Audi de McNish a tiré tout droit, après la passerelle Dunlop, en doublant la Ferrari N.58 pilotée par le Français Anthony Beltoise, et a terminé sa course contre les rails, complètement détruite, une roue et de nombreux morceaux ayant volé au milieu des photographes présents de l'autre côté du rail.

L'accident, très impressionnant n'a pas fait de victime :



La voiture de sécurité est intervenue immédiatement, le temps de nettoyer la piste et les débris de l'Audi. La neutralisation devrait durer environ 30 minutes, a indiqué la direction de course, selon laquelle il n'y a pas eu de blessé parmi les photographes ou le public, protégé par des grillages.

"J'ai juste senti un choc à l'arrière"

McNish, double vainqueur au Mans (1998, 2008), est aussitôt sorti de sa voiture, pendant que le Dr Wolfgang Ullrich, patron d'Audi Sport, applaudissait de soulagement en regardant les images dans le stand de la marque allemande. Il partageait cette Audi avec le Danois Tom Kristensen, huit fois vainqueur au Mans, et l'Italien Dindo Capello, triple vainqueur.

"Je n'ai rien compris, j'ai juste senti un choc à l'arrière", a raconté Anthony Beltoise à son retour au stand, pour faire réparer sa Ferrari du Luxury Racing. C'est le premier abandon de marque de cette 79e édition, toujours menée par deux Audi, la N.1 et la N.2, devant quatre Peugeot 908, les trois officielles et celle de l'écurie Oreca.