Le Mans, et v'lan !

  • A
  • A
Le Mans, et v'lan !
Partagez sur :

Évian-Thonon-Gaillard a fait un grand pas vers la Ligue 1. Ce lundi soir, en clôture de la 33e journée de Ligue 2, l'ETG s'est imposé devant Le Mans (3-0), autre candidat à la montée. Yannick Sagbo, Youssef Adnane puis Cyriaque Louvion contre-son-camp ont forgé le succès des Hauts-Savoyards, qui possèdent désormais six points d'avance sur Sedan, quatrième, et Le Mans, cinquième.

Évian-Thonon-Gaillard a fait un grand pas vers la Ligue 1. Ce lundi soir, en clôture de la 33e journée de Ligue 2, l'ETG s'est imposé devant Le Mans (3-0), autre candidat à la montée. Yannick Sagbo, Youssef Adnane puis Cyriaque Louvion contre-son-camp ont forgé le succès des Hauts-Savoyards, qui possèdent désormais six points d'avance sur Sedan, quatrième, et Le Mans, cinquième. Ce lundi soir, à Annecy, ville candidate à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2018, l'enjeu n'a pas pris le pas sur le jeu. Et c'est tant mieux ! La belle et large victoire (3-0) du promu, devenu au fil de la saison solide leader de Ligue 2, Évian-Thonon-Gaillard, qui restait sur dix points en quatre matches, coulait de source. Et elle a mis hors-jeu Le Mans, une formation qui, écrivons-le, l'était déjà depuis neuf rencontres (un succès pour six nuls et deux défaites)... Après 33 journées de championnat, Évian est donc toujours très, très gaillard. Et Le Mans sous le vent. Didier Ovono, le gardien et capitaine manceau, ne dira pas le contraire. Alors qu'il y avait de l'orage dans l'air au parc des sports, le Gabonais a été foudroyé par une reprise du plat du pied de Yannick Sagbo (1-0, 38e), déjà auteur de cinq buts lors des quatre dernières levées. Son vis-à-vis, Thorstein « Thor » Helstad, monsieur 50% (17 des 34 réalisations de son équipe), lui, a fait du cinéma... muet. Les Hauts-Savoyards en ont profité, puisque Youssef Adnane (2-0, 51e) puis Cyriaque Louvion contre-son-camp (3-0, 83e) ont poussé le bouchon pour Évian, trop loin pour les Sarthois. L'ETG a assez de bouteille, avec Cédric Barbosa, Claudio Caçapa ou encore Olivier Sorlin dans ses rangs, afin de décider de son fabuleux destin, que l'on voit bien en Ligue 1. Il possède maintenant six longueurs d'avance sur Sedan, quatrième, et le Mans, cinquième. Au Mans justement, il y a le feu au lac. Et pas seulement parce que le match se déroulait à Annecy...