Le maître du 100 !

  • A
  • A
Le maître du 100 !
@ Reuters
Partagez sur :

ATHLE - Christophe Lemaitre est devenu champion d'Europe du 100 mètres en 10"11.

ATHLE - Christophe Lemaitre est devenu champion d'Europe du 100 mètres en 10"11. Dix-huit ans après Marie-José Pérec, consacrée reine du 400 mètres dans cette enceinte du stade olympique de Montjuic lors des JO 1992, c'est un grand bonhomme d'à peine 20 ans qui s'est définitivement révélé aux yeux du monde entier. Cinq ans seulement après ses débuts dans l'athlétisme, Christophe Lemaitre est en effet devenu champion d'Europe du 100 mètres, mercredi, au terme d'une course très ventée (-1,0 m/s). L'élève de Pierre Carraz, pourtant resté scotché dans les starting-blocks, est ensuite parvenu à remonter ses adversaires un à un pour finalement les déposer et franchir la ligne en vainqueur, avec un temps de 10"11. Il finit donc devant un quatuor (!) d'adversaires qui terminent tous dans le même temps, 10"18. Départagés au millième, c'est finalement le Britannique Mark Lewis-Francis qui prend la deuxième place, devant un autre Français, Martial Mbandjock. Exilé aux Etats-Unis sous la coupe de John Smith, le natif de Roubaix décroche donc lui aussi sa première médaille lors d'une grande compétition, et lui aussi représente, à 24 ans, l'avenir du sprint français. Il lui faudra cependant faire avec l'ombre qui obstrue désormais tout le paysage, celle de Christophe Lemaitre. Et maintenant le 200 et le 4x100 ! Un drôle d'escogriffe, pas encore bien fagoté, les muscles pas tout à fait saillant, mais qui dispose assurément d'un don, celui d'aller vite. Champion du monde junior du 200 mètres en 2008, l'Aixois a depuis suivi une trajectoire rectiligne, celle du grand espoir qui monte une à une les marches vers la gloire. Si beaucoup se sont brûlés les ailes, Lemaitre a su répondre présent le jour J. Champion de France il y a presque trois semaines, il en profite pour accrocher la barre mythique des dix secondes, record de France à la clé (9"98). Une aubaine donc pour le peuple français, qui cherchait désespérément l'homme qui les ferait regarder les finales de sprint avec un peu d'intérêt. Désormais consacré meilleur sprinteur d'Europe, il reste néanmoins énormément de chemin au Français pour aller titiller les meilleurs. Si Usain Bolt est sur une autre planète, l'ambition sera désormais de décrocher une breloque planétaire. En attendant, il reste à Lemaitre un 200 mètres et un 4x100 mètres à disputer. Histoire d'irradier définitivement la Catalogne.