Le Magic s'offre les Hawks

  • A
  • A
Le Magic s'offre les Hawks
Partagez sur :

NBA - La paire Dwight Howard-Vince Carter a porté Orlando vers le succès sur le parquet d'Atlanta dans le choc de la conférence Est (93-76).

Orlando a signé un succès remarqué en allant s'imposer sur le parquet d'Atlanta à l'occasion du choc de la conférence Est (93-76) grâce à l'efficacité de sa paire Dwight Howard-Vince Carter. De son côté, Joakim Noah a connu la défaite avec les Bulls chez les Jazz de Utah (86-105).Le match : Atlanta-Orlando (76-93)Coup de froid sur Atlanta ! Déjà freinés dans leur marche en avant après sept victoires de rang par La Nouvelle-Orleans samedi dernier (96-88), les Hawks ont encaissé jeudi un deuxième revers de rang, le premier à domicile de la saison devant une salle comble (19193 personnes, à guichets fermés), qui les empêchera du coup d'égaler leur record de victoires consécutives chez eux (huit), qui datait de la saison 1993-94. Leur compteur sera resté à sept pour cette saison 2009-2010, la faute à une équipe d'Orlando qui profite de sa victoire, sa sixième en sept matches et sa quatrième consécutive dans la Philips Arena, pour dépasser son rival de l'Est au classement, avec 12 succès pour 4 défaites (contre 11-4 pour les Hawks). De quoi fêter Thanksgiving en beauté.L'affaire était pourtant mal engagée pour le Magic qui, à la pause, accusait un retard de 12 points (51-39) face à une équipe d'Atlanta emmenée par un Joe Johnson alors à son affaire (22 points au total). Mais visiblement, un déclic s'est produit à la mi-temps, puisque c'est une formation d'Orlando bien plus percutante qui est ensuite revenue sur le parquet, sans doute boostée par le discours d'un coach qui n'avait que modérément apprécié le spectacle en première période. La soufflante a visiblement porté ses fruits: menant 57-44 avec encore 10'26" à jouer dans le troisième quart-temps, Atlanta a en effet peu à peu perdu les pédales, puisque huit minutes, plus tard, à 2'09" de la fin de ce troisième quart-temps, Orlando était passé devant, 64-63, soit un 20-6 encaissé par les Hawks qui ne s'en remettront pas.L'une des raisons de cet effondrement tient à la performance d'un Dwight Howard qui, après un début de match à l'image de son équipe, apathique, s'est brutalement réveillé, inscrivant 16 de ses 22 points en seconde période pour 10 rebonds (sur un total de 17). "Quand il est en mode offensif, nous sommes une équipe différente, soulignera après le match son coéquipier Vince Carter, crédité de 21 points. Nous avons été plus concentrés en deuxième mi-temps". De son côté, Howard confiera: "Les deux-trois derniers matches, je n'avais pas été assez agressif, ce soir, j'ai continué à demander le ballon, ça nous a réussi." Orlando a également profité du gros match sorti du banc par Anthony Johnson, 17 points en 21 minutes, pas mal pour un joueur qui tournait jusque-là à 1.6 point de moyenne !Les FrançaisIls n'étaient que deux en lice jeudi sur les parquets de NBA: à Atlanta, Mickael Pietrus s'est montré plutôt discret avec Orlando, vainqueur 93-76: s'il faisait partie du cinq majeur, le Tricolore n'a inscrit que 5 points (à 2 sur 7 aux tirs) pour 3 rebonds en 22 minutes. Du côté de Chicago, Joakim Noah s'est encore démené sous les paniers, prenant 9 rebonds face aux Jazz, il a été en revanche plus maladroit aux tirs avec un 3 sur 9 et seulement 6 points. Et à l'arrivée, les Bulls se sont inclinés (105-86).