Le Magic fait sensation

  • A
  • A
Le Magic fait sensation
Partagez sur :

Le Magic de Mickael Pietrus a fait tomber les Cavaliers pour la première fois des playoffs, mercredi à Cleveland, lors du premier match de la finale de Conférence Est (107-106). Orlando a ainsi récupéré l'avantage du terrain grâce à un tir longue distance de Rashard Lewis à 14 secondes de la fin.

Le Magic de Mickael Pietrus a fait tomber les Cavaliers pour la première fois des playoffs, mercredi à Cleveland, lors du premier match de la finale de Conférence Est (107-106). Orlando a ainsi récupéré l'avantage du terrain grâce à un tir longue distance de Rashard Lewis à 14 secondes de la fin.Après les deux démonstrations offertes aux dépens des Pistons puis des Hawks, balayés (4-0), les Cavaliers s'attendaient évidemment à plus de répondant de la part du Magic pour le match 1 de la finale de conférence Est. Les troupes de Mike Brown ont été servies puisque si Cleveland a, une fois encore, bien pris ses aises dès le premier quart, achevé avec 14 points d'avance, Orlando a su réagir pour finalement s'imposer (107-106). Une action à trois points de l'inévitable LeBron James avait bien permis aux Cavs de reprendre une dernière fois l'avantage (106-104) avec 26 secondes à jouer, mais Rashard Lewis scellait finalement le sort de la rencontre pour de bon sur un tir primé enquillé à 15 secondes de la fin (107-106). Ni Delonte West, ni Mo Williams ne parvenaient en effet à répliquer à l'ancien Sonic, et Cleveland en était ainsi quitte pour sa première défaite en playoffs de l'année.Une défense trop permissivePeut-être plus par la mansuétude défensive affichée par les Cavs. Meilleure défense de la Ligue en saison régulière, Cleveland a laissé les Floridiens tourner à 55% de réussite collective, dont 59% après la pause ! "C'est inacceptable. On ne méritait pas de gagner. On n'a pas mis assez d'intensité en défense", assurait d'ailleurs LeBron James après-coup. Offensivement, le MVP de la saison régulière n'a, en revanche, rien à se reprocher avec 49 points à 20/30 aux tirs. Mais il n'en a pas été de même pour Delonte West (11 points) et Mo Williams (17 points).A l'inverse, le Magic, trois jours après avoir fait tomber le champion au bout d'un match 7 homérique, a pu compter sur toutes ses forces vives. Lewis (22 points à 9/13 aux tirs), Dwight Howard (30 points et 13 rebonds), Hedo Turkoglu (15 points et 14 passes) et Mickael Pietrus (13 points à 5/10 aux tirs) ont su surclasser les Cavs. L'occasion de voir une série enfin accrochée du ccôté de l'Ohio.