Le journal des Bleus

  • A
  • A
Le journal des Bleus
Partagez sur :

Chaque semaine, notre rédaction vous propose de retrouver les tendances des joueurs de l'équipe de France. Quels sont les internationaux tricolores qui ont brillé, quels sont ceux qui ont déçu, consultez tout ce qu'il faut savoir sur les éléments sélectionnables à travers leurs performances respectives.

Chaque semaine, notre rédaction vous propose de retrouver les tendances des joueurs de l'équipe de France. Quels sont les internationaux tricolores qui ont brillé, quels sont ceux qui ont déçu, consultez tout ce qu'il faut savoir sur les éléments sélectionnables à travers leurs performances respectives. LE BLEU DU WEEK-END : (Coup de génie, coup de pompe, focus sur un Bleu en vue ou non ce week-end) Vendredi noir pour Franck Ribéry. L'international français (48 sélections, 7 buts) a, d'abord, été condamné par la justice luxembourgeoise à payer environ trois millions d'euros à son ancien agent, Bruno Heiderscheid. Pourquoi ? Parce que le Boulonnais, lorsqu'il évoluait à l'Olympique de Marseille (entre 2005 et 2007), ne versait pas les commissions auxquelles Heiderscheid avait droit. En d'autres mots, il manquait à l'une de ses obligations contractuelles. Comme si cela ne suffisait pas, Ribéry a, ensuite, été expulsé à la 33e minute de la rencontre Bayern Munich-Cologne (3-0), quelques heures seulement après avoir été condamné. Heureusement pour lui, même réduits à dix, les Munichois se sont imposés en match avancé de la 17e journée de Bundesliga et ont conforté leur place de leader avant la trêve hivernale (du 19 décembre au 20 janvier). DE BUT EN BLEU : (Tous les buteurs bleus du week-end) Week-end pas vraiment prolifique pour les attaquants tricolores sur les pelouses européennes. Parmi les joueurs convoqués par Laurent Blanc dans sa dernière liste de l'année 2011 (pour les matches amicaux face aux Etats-Unis et la Belgique en novembre), aucun n'a trouvé le chemin des filets. Mathieu Valbuena pourrait bien réintégrer cette liste s'il poursuit sur sa dynamique actuelle. Décisif à Dortmund en Ligue des champions, le milieu marseillais l'a encore été en marquant d'abord le but égalisateur contre Lorient (2-1) puis en offrant une passe décisive. Deux autres joueurs déjà appelés chez les Bleus ont marqué en Ligue 1: c'est le cas de Jimmy Briand avec l'OL contre Evian-Thonon (2-1) et de Florent Sinama-Pongolle, premier buteur de Saint-Etienne à Dijon (1-2). DU CÔTE DE L'INFIRMERIE : (Le point sur les blessés) Absent dimanche soir du onze de départ parisien lors de PSG-Lille (0-0), Mamadou Sakho a expliqué les raisons de ce forfait: "J'ai ressenti une douleur à la cuisse lors des derniers entraînements. Le coach a donc pris la décision de me laisser à l'écart pour ce match, par sécurité." Le défenseur et capitaine du PSG doit passer des examens complémentaires pour connaître la nature exacte de sa blessure. Son coéquipier Blaise Matuidi n'a toujours pas quitté l'infirmerie, tout comme les Gunners Abou Diaby et Bacary Sagna. De son côté, Philippe Mexès entrevoit le bout du tunnel. Le défenseur était titulaire pour la première fois en Serie A avec l'AC Milan contre Sienne (2-0). LA PAROLE BLEUE : (La petite phrase de la semaine) Noël Le Graët veut garder la main. Alors que le contrat de Laurent Blanc avec l'équipe de France n'a toujours pas été prolongé, le président de la Fédération française de football (FFF) s'est exprimé sur sa relation avec l'ancien libero des Bleus (97 sélections, de 1988 à 2000). "Avec Laurent Blanc, on se parle beaucoup. Pas trop les trois premiers mois, mais beaucoup plus les trois derniers. Il fait partie des hommes que j'estime. On fait tout pour qu'il puisse travailler correctement avec son staff. Ensuite, il y a les contrats et, là, c'est la Fédération qui a la main du jour, de l'heure et de la durée", a expliqué, samedi, l'ancien dirigeant de l'En Avant Guingamp, dans des propos relayés par RMC. Est-ce bien clair ?