Le journal des Bleus

  • A
  • A
Le journal des Bleus
Partagez sur :

Comme chaque début de semaine, la rédaction revient sur l'actualité des internationaux français, en Ligue 1 comme à l'étranger. A l'honneur ce week-end, Bafétimbi Gomis, auteur de son premier doublé de la saison à quelques jours de l'annonce de la sélection pour les deux derniers matches éliminatoires de l'Euro 2012. Benzema et Gameiro ont aussi marqué alors que Ben Arfa a effectué son retour sur les pelouses de Premier League.

Comme chaque début de semaine, la rédaction revient sur l'actualité des internationaux français, en Ligue 1 comme à l'étranger. A l'honneur ce week-end, Bafétimbi Gomis, auteur de son premier doublé de la saison à quelques jours de l'annonce de la sélection pour les deux derniers matches éliminatoires de l'Euro 2012. Benzema et Gameiro ont aussi marqué alors que Ben Arfa a effectué son retour sur les pelouses de Premier League. LE BLEU DU WEEK-END : (Coup de génie, coup de pompe, focus sur un Bleu en vue ou non, ce week-end) C'est ce qu'on appelle frapper à la porte. Alors que la liste pour les deux derniers matches des éliminatoires de l'Euro 2012 contre l'Albanie et la Bosnie doit être annoncée jeudi, Bafétimbi Gomis a brillé ce week-end. Jamais appelé sous l'ère Laurent Blanc, le Lyonnais, dont la dernière des cinq sélections sous le maillot bleu remonte au 14 octobre 2009 et un France-Autriche en éliminatoires de la Coupe du monde (3-1), a joué un grand rôle dans la cinquième victoire des siens. Déjà auteur jusque là de quatre buts depuis le début de saison, la Panthère a récidivé samedi contre des Girondins convalescent avec son premier doublé, reprenant parfaitement un centre de Bastos puis en profitant d'une passe déviée de Grenier pour fusiller Carrasso. L'ancien Stéphanois en profite pour prendre les commandes du classement des buteurs à égalité avec l'Auxerrois Traoré. "L'important, c'est la victoire. Je fais partie d'un collectif qui marche bien et à partir de là, les qualités individuelles ressortent. Et puis comme Michel (ndlr, Bastos) a une bonne patte gauche et met de bons centres, ça facilite les choses", a commenté modestement au Progrès le héros lyonnais du week-end. Suffisant pour convaincre le sélectionneur de le convoquer de nouveau alors que Guillaume Hoarau manquera à l'appel en raison de sa blessure à l'épaule ? L'intéressé y croit : "Blanc m'a encouragé, m'a dit de continuer à travailler." DE BUT EN BLEU : (Tous les buteurs bleus du week-end) Outre Gomis, seul Bleu du week-end à avoir inscrit un doublé, ils n'ont pas été très nombreux à trouver le chemin des filets sur les pelouses européennes. Kevin Gameiro a montré une grosse activité en attaque malgré quelques maladresses avant de trouver l'ouverture sur un centre de Nenê. L'ancien Lorientais a parfaitement ouvert la voie au retentissant succès parisien à Montpellier (3-0). On notera aussi le nouveau but de Karim Benzema en Liga, son troisième en six journées. Le Madrilène a encore marqué des points en scorant 15 minutes après son entrée en jeu à la place d'un Gonzalo Higuain lui aussi buteur mais encore en rodage. Les Français étaient d'ailleurs présents en force à Santiago-Bernabeu puisque le jeune Varane a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs alors que Lassana Diarra a également joué. Pas de buteurs sinon mais des passeurs décisifs, comme Malouda pour Drogba clôturant le large succès de Chelsea face à Swansea (4-1) ou de Ribéry pour Müller lançant la nouvelle démonstration du Bayern Munich contre Leverkusen (3-0). Le Munichois a encore livré un gros match, sortant sous la standing ovation de l'Allianz Arena. Sagnas'est aussi montré décisif en réalisant une passe décisive pour Song, assurant le succès d'Arsenal contre Bolton (3-0). DU CÔTE DE L'INFIRMERIE : (Le point sur les blessés) Enfin de retour ! Près d'un an après sa fracture de la jambe face au découpeur Nigel de Jong, Hatem Ben Arfa a effectué son retour sur les pelouses de Premier League. Entré à la 75e minute face à Blackburn, l'ancienne pépite de l'INF Clairefontaine s'est montré à son avantage alors que Cabaye a également joué dans les rangs des Magpies. LA PAROLE BLEUE : (La petite phrase de la semaine)"C'est cruel, Mandanda a fait ce qu'il fallait", de Didier Deschamps sur le site officiel de l'OM. Le gardien remplaçant des Bleus a livré un match énorme contre Valenciennes samedi (1-1), réalisant sept arrêts décisifs pour une jolie note de 8 sur notre site. Mais l'ancien Havrais a craqué dans les derniers instants, s'inclinant à la 94e minute face à José Saez après avoir repoussé dans les pieds du milieu nordiste une première tentative de la tête. Rageant, mais au vu du match, Mandanda a peut-être sauvé le point du match nul de l'OM. Un moindre mal qui ne satisfait pas grand monde sur la Canebière...