Le journal des Bleus

  • A
  • A
Le journal des Bleus
Partagez sur :

Pas toujours titulaire avec le Real Madrid malgré la blessure de son principal concurrent au poste d'attaquant de pointe, Gonzalo Higuain, Karim Benzema a sans doute marqué des points aux yeux de José Mourinho dimanche, en inscrivant le but de la victoire face au Real Majorque (1-0), lors de la 20e journée de Liga. Autre Tricolore à s'être distingué, Jérémy Menez, auteur d'un joli but avec la Roma.

Pas toujours titulaire avec le Real Madrid malgré la blessure de son principal concurrent au poste d'attaquant de pointe, Gonzalo Higuain, Karim Benzema a sans doute marqué des points aux yeux de José Mourinho dimanche, en inscrivant le but de la victoire face au Real Majorque (1-0), lors de la 20e journée de Liga. Autre Tricolore à s'être distingué, Jérémy Menez, auteur d'un joli but avec la Roma. LE BLEU DU WEEK-END: Karim Benzema (Coup de génie, coup de pompe, focus sur un Bleu en vue ou non, ce week-end) Pas un jour ne se passe sans que la situation de Karim Benzema au Real Madrid ne soit évoquée dans la presse espagnole. Quand ce n'est pas son entraîneur José Mourinho, qui fustige le manque d'implication du Français à l'entraînement ou son manque de réalisme, ce sont ses coéquipiers qui en rajoutent une couche, à l'image de Kaka vendredi dans les colonnes de AS. "C'est un grand joueur. Mais il arrive parfois qu'il soit un peu en dehors du match. Je crois qu'il pourrait faire un peu plus d'efforts, c'est ce que les gens attendent. Mais quand on le voit à l'entraînement, on voit sa qualité. Il peut être très important pour le Real Madrid mais cela dépend entièrement de lui", avait ainsi confié le Brésilien. Dimanche, l'ancien lyonnais a apporté un démenti cinglant à ses détracteurs en inscrivant le but de la victoire face au Real Majorque (1-0), à la 61e minute de jeu, son deuxième de la saison seulement en championnat. Une réalisation décisive qui pourrait permettre à Benzema d'obtenir enfin la confiance de Mourinho et de ses coéquipiers. Iker Casillas n'a en tout cas pas hésité, dans Marca, à complimenter le Français, qui, selon lui, bénéficie de l'entière confiance de la Maison Blanche: "Ce qui se dit ce sont des choses de la presse. Le public répond ainsi parce qu'il lit ce qu'il lit et écoute ce qu'il écoute. Quand ça va mal, il est critiqué, là il a marqué, il va être un phénomène. Il faut le laisser tranquille. Il possède un caractère introverti mais il s'ouvre et possède l'appui de tout le vestiaire. Il est jeune et possède beaucoup de talent, ce qui se passe c'est qu'on a exigé beaucoup de lui depuis le départ". A l'attaquant des Bleus de poursuivre sur sa lancée. DE BUT EN BLEU: (Tous les buteurs bleus du week-end) Outre Benzema, ils sont quatre Tricolores à avoir trouvé le chemin des filets ce week-end. Si Djibril Cissé a inscrit son 17e but de la saison avec le Panathinaikos, en égalisant face au Panionos (1-1), Jérémy Menez a aussi frappé avec la Roma. Entré à la 67e minute face à Cagliari, l'ancien Monégasque a parachevé le succès des siens (3-0) en marquant à la 90e minute, après avoir éliminé le portier adverse d'un passement de jambes. Julien Escudé a quant à lui inscrit le quatrième but du FC Sévillle face à Levante (4-1). Enfin, Guillaume Hoarau a mis le troisième but du PSG à Agen (3-2), en seizièmes de finale de la Coupe de France. DU COTE DE L'INFIRMERIE: (Le point sur les blessés) Blessé au genou gauche face à Wolfsburg la semaine dernière (1-1) et donc absent lors de la victoire écrasante du Bayern samedi face à Kaiserslautern (5-1), Franck Ribéry ne pourra pas reprendre la compétition avant le 5 février prochain et un déplacement à Cologne. Sa participation au match amical de l'équipe de France, face au Brésil le 9 février, pourrait donc sérieusement être compromise. LA DECLA BLEUE: "Je continue de penser aux Bleus", Michaël Ciani, défenseur de Bordeaux, dans France-Soir S'il ne compte qu'une seule sélection en équipe de France, c'était le 3 mars 2010 en amical face à l'Espagne, Michaël Ciani rêve de revêtir de nouveau le maillot bleu. "C'est curieux, lundi, j'ai croisé Laurent Blanc dans l'avion. On a parlé de tout et de rien. De Bordeaux surtout. Je n'ai pas plus de contact que ça avec lui depuis qu'il est sélectionneur, mais c'est assez normal, vu son statut. C'est clair que je continue de penser aux Bleus. J'ai déjà porté le maillot de l'équipe de France et je veux y retourner", a-t-il ainsi confié à France-Soir. Pas sûr toutefois que les performances actuelles du défenseur girondin, éliminé avec son club de la Coupe de France samedi par Angers (0-1), incitent son ancien entraîneur à le sélectionner pour le match face au Brésil. DANS LA PEAU DE LAURENT BLANC: (Et si on se mettait à la place du sélectionneur...) Auteur d'un début de saison tonitruant avec Nancy, Julien Féret poursuit sur sa lancée. Élément de base de l'équipe lorraine, le milieu de terrain polyvalent a encore frappé ce week-end. Alors que l'ASNL était menée sur la pelouse de Nîmes en seizièmes de finale de la Coupe de France, l'ancien Rémois a offert la qualification à ses troupes en inscrivant deux buts à la suite de deux belles reprises (2-1, 68e et 108e). Peut-être pas suffisant pour faire partie de la liste pour le Brésil, qui sera annoncée le 3 février prochain, mais, en tout cas, Laurent Blanc peut garder un oeil sur Julien Féret, à qui il avait déjà envoyé une pré-convocation pour les matches d'octobre face à la Roumanie (2-0) et le Luxembourg (2-0).