Le journal des Bleus

  • A
  • A
Le journal des Bleus
Partagez sur :

La blessure de Franck Ribéry au genou gauche, même si elle finalement moins grave que ce qui avait pu être craint, n'est pas anodine, puisqu'elle devrait priver l'attaquant du Bayern Munich du match amical France-Brésil, le 9 février prochain. Pour cette rencontre de gala, les Bleus porteront d'ailleurs leur nouveau maillot estampillé Nike pour la première fois.

La blessure de Franck Ribéry au genou gauche, même si elle finalement moins grave que ce qui avait pu être craint, n'est pas anodine, puisqu'elle devrait priver l'attaquant du Bayern Munich du match amical France-Brésil, le 9 février prochain. Pour cette rencontre de gala, les Bleus porteront d'ailleurs leur nouveau maillot estampillé Nike pour la première fois. LE BLEU DU WEEK-END: Franck Ribéry (Coup de génie, coup de pompe, focus sur un Bleu en vue ou non, ce week-end) Ça ne venait pas de 2010... Son annus horribilis terminée, Franck Ribéry pensait redémarrer la nouvelle année en trombe. Las, voilà le joueur du Bayern Munich déjà stoppé dans son élan, dès son match de reprise, samedi après-midi. Nous jouons à peine depuis 20 minutes, et Josué, le Brésilien de Wolfsburg, vient en retard s'essuyer les crampons sur la jambe gauche de Ribéry, obligé de quitter le terrain. Le pire est craint. La presse allemande évoque une fin de saison déjà compromise. L'IRM passée dimanche viendra rassurer l'ancien Marseillais. Cette fois, les ligaments ne sont pas touchés. Ils l'avaient été en septembre, sur la cheville droite, et Ribéry avait dû manquer deux mois de compétition. Ce coup-ci, le Français ne souffre que d'une petite entorse du genou gauche. Son indisponibilité est estimée à deux semaines. Rien de catastrophique pour le Bayern, mais c'est plus embêtant pour le joueur. Cette blessure vient compromettre ses chances de retrouver l'équipe de France, qu'il n'a plus connu depuis Knysna, pour le match amical contre le Brésil, le 9 février prochain. Laurent Blanc doit annoncer sa liste le 3 février. DE BUT EN BLEU: (Tous les buteurs bleus du week-end) Comme bien souvent, la palme revient à Djibril Cissé. L'ancien auxerrois, convoité par les Girondins de Bordeaux, s'est offert un nouveau doublé dans le championnat grec, lors de la victoire du Panathinaïkos face à Kavala (4-2). Première, en revanche, pour André-Pierre Gignac. L'attaquant de l'OM a enfin débloqué son compteur au Vélodrome, contre Bordeaux (2-1). Cissé, Gignac, deux attaquants qui n'ont plus été appelés depuis la Coupe du monde. Reviendront-ils contre le Brésil ? Karim Benzema, le titulaire du poste chez les Bleus, était remplaçant ce week-end. Entré avant l'heure de jeu, il a été passeur décisif pour Granero, unique buteur du Real Madrid à Almeria (1-1). Parmi les défenseurs, Mamadou Sakho a inscrit son troisième but de la saison avec le PSG contre Sochaux (2-1). Enfin, il n'est pas encore international mais on le dit proche du groupe France : Jérémy Mathieu a débloqué la situation pour Valence contre La Corogne (2-0). DU COTE DE L'INFIRMERIE: (Le point sur les blessés) Hormis pour Ribéry, et pour Mexès, touché au biceps et forfait ce week-end, les nouvelles sont plutôt bonnes, surtout du côté de Lyon. Ainsi, Yoann Gourcuff et Jérémy Toulalan étaient de retour en tant que titulaires, lors de la probante victoire de l'OL contre Lorient (3-0). De l'autre côté de la Manche, les Gunners Sébastien Squillaci et Abou Diaby sont toujours à l'infirmerie. Le défenseur central devrait revenir à la fin du mois, tandis que le milieu de terrain est en phase de reprise. LA DECLA BLEUE: "Besoin de match comme le Brésil ", de Florent Malouda (Chelsea) Quoi de mieux pour l'équipe de France que de se frotter à l'une des meilleures sélections du monde, en l'occurrence le Brésil ? Florent Malouda estime que c'est l'occasion idéale pour les Bleus de progresser. "Après l'Angleterre, on rencontrera à nouveau une très grande nation de football. On espère que le résultat final sera positif comme à Londres. Notre jeune équipe, en reconstruction, a besoin de match comme celui-là. C'est un moyen d'engranger de l'expérience rapidement. Il faudra aborder ce rendez-vous avec envie et sérénité", a expliqué le Guyanais sur le site de la FFF. Pour rappel, la France affrontera le Brésil le 9 février prochain au Stade de France. DANS LA PEAU DE LAURENT BLANC: (Et si on se mettait à la place du sélectionneur...) A la place du staff de l'équipe de France, on demanderait des comptes à Nike. Si les visuels qui ont filtré sont bien les bons, les créateurs de la marque à la virgule, qui a chipé à Adidas le contrat du maillot des Bleus pour la modique somme de 42,5 millions d'euros par an, ne semblent pas avoir été submergés par l'inspiration. Prenez le maillot des Pays-Bas pour le Mondial 2006 (celui avec le col en V), changez la couleur, du orange au bleu, et voilà le travail... Selon le Parisien, Nike entendait faire de la tunique des Bleus une pièce de "lifestyle, que l'on porte avec un jean". C'était donc ça...