Le journal des Bleus

  • A
  • A
Le journal des Bleus
Partagez sur :

A l'image de Samir Nasri et Loïc Rémy, les internationaux tricolores ont brillé ce week-end. D'autres, comme Alou Diarra, auraient préféré. Suspendu à titre conservatoire par la LFP, le milieu de terrain de Bordeaux a reçu un soutien (trop ?) appuyé de Laurent Blanc. Quant à Franck Ribéry, il ne fera pas son retour avec le Bayern Munich avant deux semaines.

A l'image de Samir Nasri et Loïc Rémy, les internationaux tricolores ont brillé ce week-end. D'autres, comme Alou Diarra, auraient préféré. Suspendu à titre conservatoire par la LFP, le milieu de terrain de Bordeaux a reçu un soutien (trop ?) appuyé de Laurent Blanc. Quant à Franck Ribéry, il ne fera pas son retour avec le Bayern Munich avant deux semaines. DU COTE DE L'INFIRMERIE (Le point sur les blessés) Le retour sur les terrains de Franck Ribéry était attendu pour vendredi prochain, pour le match du Bayern Munich face à Fribourg comptant pour la 10e journée de Bundesliga. Mais Karl-Heinze Rummenigge a annoncé sur le site du club que "Kaiser Franck", blessé à la cheville droite depuis fin septembre, ne pourra finalement pas reprendre l'entraînement avant deux semaines. En Italie, Jérémy Menez n'a pas été convoqué pour le déplacement de l'AS Roma à Parme (0-0) en raison d'une douleur à la cuisse droite. En Angleterre, Abou Diaby était annoncé dans le groupe d'Arsenal, pour le match contre Manchester City, mais il a dû déclarer forfait, sa cheville droit le faisant toujours souffrir. LE BLEU DU WEEK-END: Samir Nasri (Coup de génie, coup de pompe, focus sur un Bleu en vue ou non, ce week-end) Convaincant en équipe de France contre la Roumanie, il y a deux semaines, Samir Nasri tient à montrer au sélectionneur qu'il est en jambes. Ainsi a-t-il largement contribué au succès d'Arsenal face à Manchester City (3-0), ce week-end en Premier League, avec un but et une passe décisive pour Nicklas Bendtner. "Il est devenu plus efficace. Je pense également qu'il a beaucoup progressé physiquement et l'on juge un joueur sur ses statistiques, dit de lui Arsène Wenger sur le site des Gunners. Aujourd'hui (dimanche), il a marqué un but et donné une passe décisive et c'est ce que l'on veut d'un joueur qui a autant de talent. Il est assez complet car il peut courir balle au pied, il est rapide et c'est devenu un finisseur hors-pair maintenant. Je crois qu'avec Samir, nous avons un super joueur à Arsenal." DANS LA PEAU DE LAURENT BLANC (Et si on se mettait à la place du sélectionneur...) Suspendu à titre conservatoire par la LFP pour avoir bousculé l'arbitre du match Auxerre-Bordeaux, M. Bien, Alou Diarra ne sait pas encore quelle sera sa sanction définitive. Mas il peut compter sur le soutien de Laurent Blanc, son ancien entraîneur aux Girondins, qui en fait sans doute trop pour défendre son capitaine chez les Bleus. "J'ai pu lire ici ou là que j'essayais d'influencer la commission de discipline. Ce n'est pas mon rôle", s'est-il défendu vendredi, en marge de l'opération "Mets tes basket et bats la maladie" mise en place par l'association ELA. "Je me suis juste permis de dire qu'Alou Diarra est un mec bien, a-t-il ajouté. Je me suis exprimé car il s'agit d'un joueur de l'équipe de France que je connais bien. Et non pas parce que j'ai un quelconque intérêt là-dedans. Dans le foot, il y a des mecs moins bien, et lui fait partie des mecs bien." Soit. Mais en bon capitaine, le milieu bordelais ne doit-il pas montrer l'exemple ? Est-il excusable seulement du fait de son statut ? "On verra quelle sanction il aura, a déclaré le "Président". Mais que ce soit pour Bordeaux ou pour l'équipe de France, c'est un élément important. Donc on espère que cette sanction sera raisonnée." Ou comment dire tout et son contraire... DU BUT EN BLEU (Tous les buteurs bleus du week-end) Hormis Samir Nasri, d'autres internationaux tricolores ont trouvé le chemin des filets ce week-end. En Ligue 1, Loïc Rémy a été décisif lors de la victoire de l'Olympique de Marseille à Lille (3-1), dimanche soir, en inscrivant un doublé: d'abord sur une frappe en pleine lucarne, ensuite de la tête sur corner. De quoi éclipser un André-Pierre Gignac dans le doute et l'ouverture du score de Yohan Cabaye. Oublié de la dernière liste, Jimmy Briand enchaîne les bonnes performances et a encore été utile en égalisant pour l'Olympique Lyonnais sur le terrain d'Arles-Avignon (1-1). En Angleterre, Florent Malouda s'est mis une fois de plus en évidence en marquant pour Chelsea, tombeur de Wolverhampton (2-0). Laurent Blanc n'a peut-être pas tort en le considérant comme le "meilleur joueur français actuellement"... DECLA BLEUE: "Pour l'instant, je ne prends pas de plaisir", Fernand Duchaussoy, président de la FFF (La petite phrase de la semaine) Accusé par le trésorier général de la Fédération française de football, Bernard Desumer, de "faire le vide autour de lui", Fernand Duchaussoy, le président par intérim de la FFF, aurait songé à démissionner, selon les informations du journal L'Equipe. "J'accepte les critiques, a-t-il déclaré. Je reconnais que je suis passé à travers pour un certain nombre de choses, mais, là, l'attaque est frontale et virulente. Je vais m'expliquer avec eux. Ce procès est trop dur par rapport à la réalité. (...) Je continue ma route, pour l'instant, même si je ne prends pas de plaisir." A quelques jours des états généraux du football français, voulus par Nicolas Sarkozy, la "3F" subit encore de sérieux remous.